La carte bancaire, moyen de paiement chouchou des Français

La carte bancaire, moyen de paiement chouchou des Français

La part du volume de transactions réalisées par carte bancaire ne cesse de progresser. Elle a représenté en 2022 plus de six paiements dématérialisés sur dix, selon les données de la Banque de France.

La carte bancaire, moyen de paiement chouchou des Français
Crédit photo © iStock

La dématérialisation des moyens de paiement dans le quotidien des Français, qui progresse depuis plusieurs années mais dont la tendance s’est accélérée depuis la pandémie de Covid, a poursuivi son ascension en 2022, montrent des données de la Banque de France publiées cette semaine.

Cet état des lieux sur l’usage des moyens de paiement scripturaux en France relève que 29,5 milliards de transactions, représentant 42.500 milliards d’euros échangés, ont été ainsi été réalisés l’année dernière, contre 24,9 milliards de transactions pour 28.500 milliards d’euros échangés en 2019, année pré-Covid.

La carte bancaire, premier instrument utilisé en nombre de transactions, a continué de progresser, représentant 62% des opérations, loin devant le virement (18%), le prélèvement (17%) et le chèque, qui n’a pesé que pour 3% des opérations l’année dernière.

Certains usages dématérialisés se sont durablement installés, comme le paiement sans contact, apparu en 2012 avec un plafond de 20€, ensuite porté à 30€, puis à 50€ en 2020, dont l’ascension s’est faite au détriment des paiements avec contact et en espèces. Désormais plus de six paiements par carte de proximité sur dix sont réalisés en mode sans contact, pour des montants moyens inférieurs à 20€.

A lire aussi...Comptage

Montée en puissance du paiement smartphone

Autre usage en fort développement : le paiement par carte bancaire à partir d’un téléphone mobile gagne rapidement du terrain : +177% en 2021, et +137% en 2022, pour atteindre une part de près de 6% des paiements par carte de proximité, et un peu moins d’un paiement sans contact sur dix.

En termes de valeur des montants échangés, cependant, c’est le virement qui domine, puisque ce mode de paiement a concerné plus de 90% des montants échangés, privilégié pour les transactions de gros montants et, plus globalement, par les paiements des professionnels.

Sur les trois dernières années, le virement a représenté plus de 90 % des montants échangés avec des moyens de paiement scripturaux, une part expliquée par l’usage du virement dans les transactions de gros montant et, plus globalement, par les paiements des professionnels.

Le chèque, un usage très français

L’usage du chèque continue pour sa part de diminuer, avec un recul de 9% du nombre de transactions et de 8% des montants échangés en 2022. En dépit de ce net déclin, la France se distingue dans l’Union européenne par sa plus large utilisation du chèque, puisque 88% du nombre de chèques de l’Union européenne sont émis en France, loin devant l’Italie (6%), deuxième utilisateur en volume, et les autres pays de l’UE.

Enfin, les virements instantanés se distinguent par un essor quasi exponentiel depuis leur lancement en 2018. « Si leur part de marché reste modeste (4% du nombre de virements en 2022, contre 2% en 2021), elle est amenée à croître sous l’impulsion des stratégies nationale et européenne visant à promouvoir ce mode de paiement. En effet, un alignement de sa facturation sur celle du virement SEPA devrait en pratique conduire à une gratuité d’usage pour les consommateurs français et permettre ainsi son développement », rappelle la Banque de France alors qu’un certain nombre d’établissements bancaires français facturent encore ce service.

Enfin, en parallèle des moyens de paiement scripturaux, les espèces font de la résistance : les paiements en liquide représentent encore la moitié des transactions au point de vente, et portent sur un peu plus d’un cinquième des dépenses.

Montants moyens des paiements scripturaux selon les usages

Paiements du quotidien

  • Retrait carte : 117€
  • Paiement par carte : 41€
  • Paiement sans contact : 16€
  • Monnaie électronique : 7€

Paiements tous usage

  • Virement instantané : 601€
  • Chèque : 536€
  • Prélèvement : 415€

Source : Banque de France, collectes Observatoire de la Sécurité des Moyens de Paiement, et Cartographie des moyens de paiement (2022).

©2023-2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Quotidien

Chargement en cours...

Toute l'actualité