Crédits et réductions d’impôt : l’avance est versée ce lundi

Crédits et réductions d’impôt : l’avance est versée ce lundi

Comme l’an passé, un peu plus de 9 millions de foyers fiscaux vont toucher cette avance de 60%.

Crédits et réductions d’impôt : l’avance est versée ce lundi
Crédit photo © iStock

Un peu d'air dans les finances après les fêtes : comme chaque début d’année, les contribuables bénéficiant de certaines réductions et crédits d’impôt vont bientôt toucher leur avance de 60% pour l’année 2024 au titre des dépenses réalisées en 2023.

L’avance est versée ce lundi 15 janvier par l’Administration par virement bancaire et devrait apparaître sur le compte des administrés concernés dans les 24h à 48h suivantes avec le libellé "AVANCE CREDIMPOT". Les avis relatifs au montant versé sont déjà disponibles en ligne depuis le début du mois dans la rubrique "Mon espace personnel" sur le site Impôts.gouv.fr, rubrique Particuliers.

Cette année, l'avance sera versée à un peu plus de 9 millions de foyers fiscaux pour un montant global de 5,8 milliards d'euros et un montant moyen par foyer de 634€, rapporte le ministère de l'Economie et des Finances.

Les contribuables pour lesquels l’administration fiscale n’a pas connaissance de coordonnées bancaires (183.000 foyers fiscaux) percevront cette avance sous la forme d’un chèque qu’ils recevront par voie postale d’ici la fin du mois de janvier, précise Bercy.

A lire aussi...Comptage

Quelles sont les dépenses concernées par l'avance ?

Cette avance concerne certaines dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt telles que les dons aux associations, aux partis politiques, aux cotisations syndicales, les opérations d’investissement locatif ( Duflot, Pinel, Censi-Bouvard, Scellier), mais aussi les dépenses au titre de l’emploi de personnes à domicile lorsque celles-ci sont supérieures à 6.000€ (plafond de l’avance immédiate de ce crédit d’impôt) ou concernent certaines prestations qui ne profitent pas encore de l’avance à la facturation (garde d’enfant de plus de six ans, bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie et de la prestation de compensation du handicap).

Qui touche l'avance ?

A noter toutefois : tous les contribuables ayant réalisé ce type de dépenses l’année dernière ne vont pas toucher l’avance de janvier. Le montant des avantages fiscaux étant calculé sur la base de dépenses à N-2, seuls les foyers ayant réalisé de telles opérations en 2022 bénéficient de l’avance versée en janvier 2024.

En fonction de la prochaine déclaration de revenus et dépenses engagées en 2023, qui sera réalisée au printemps prochain, le montant définitif des réductions et crédits d’impôt auxquels le contribuable a droit sera calculé et fera l’objet d’une régularisation à l’été 2024 (généralement fin juillet), et qui tiendra compte du montant de l’avance versée ce mois-ci.

Régularisation estivale

Si le montant de cette avance est inférieur au montant total des réductions et crédits d'impôt auxquels vous avez droit, vous bénéficierez d'un versement complémentaire cet été.

Si vous n’avez pas touché cette avance parce que vous n’aviez pas réalisé ce type de dépenses en 2022, l’intégralité des réductions/crédits d’impôt dues au titre de 2023 vous sera versée à l’été 2024.

En revanche, si cette avance déjà perçue s’avère supérieure au montant des réductions et crédits d'impôt auxquels vous avez droit, vous devrez rembourser la différence en septembre. D’où la possibilité de réévaluer chaque année cette avance (entre septembre et décembre) et de la moduler si nécessaire…

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Impôts

Chargement en cours...

Toute l'actualité