L’accélération de la baisse de prix des logements anciens est confirmée par les notaires

L’accélération de la baisse de prix des logements anciens est confirmée par les notaires
  • 2

Le Conseil supérieur du notariat envisage des volumes 2023 compris entre 850.000 et 890.000 transactions, à comparer à 1,13 million en 2022, soit une baisse de -21% à -25%.

L’accélération de la baisse de prix des logements anciens est confirmée par les notaires
Crédit photo © OcPictures

Les projections de prix immobiliers des notaires, qui correspondent en fait aux estimations des niveaux de prix actuels en étant établies à partir des avant-contrats, confirment une accélération de la baisse de la valeur des logements depuis le troisième trimestre 2023. Ces données, mises à jour ce lundi par le Conseil supérieur du notariat, montrent une baisse de prix de 3,5% sur un an pour les appartements à l’échelle de la France métropolitaine avec un début de baisse en province (-1,1%) et une accentuation de la tendance pour l’Île-de-France à -6,8%.

Les zones littorales encore préservées

Les baisses de prix sur un an s’amplifieraient aussi sur les maisons avec des replis un peu plus prononcés : -3,9% pour la France métropolitaine, -3,3% pour la Province et -7,3% pour l’Île-de-France. Les notaires ont d’ailleurs rappelé qu’une baisse des prix annuelle n’a plus été observée en France depuis 2015. Alors que ces tendances baissières restent beaucoup plus prononcées dans certaines villes comme Lyon, Bordeaux ou Paris, les zones littorales demeurent dans l’ensemble les plus solides en terme de prix. Nice continue par exemple de se distinguer avec des prix toujours orientés à la hausse mais, en parallèle, les acheteurs y sont de plus en plus âgés et la catégorie des cadres supérieurs y est de plus en plus représentée.

Des volumes de transaction en baisse de plus de 20%

Ce recul assez général des prix s’accompagne bien sûr d’une nette baisse des volumes de ventes et les notaires envisagent des volumes 2023 compris entre 850.000 et 890.000 transactions, à comparer à 1,13 million en 2022, soit de -21% à -25%. Frédéric Violeau, notaire chargé des statistiques immobilières pour le compte du Conseil supérieur du notariat, a d’ailleurs mentionné au cours d’une conférence de presse un décrochage assez important du taux de rotation du parc immobilier français (nombre de ventes rapporté au parc de logements). Monté autour de 4% au plus fort du marché, ce taux est désormais redescendu à 3%.

A lire aussi...Comptage

Abandons de projets

Dans cette période de fortes turbulences sur l’ensemble du marché immobilier et malgré un parcours d’accès au financement jugé difficile, notamment par les locataires, une enquête commandée par les notaires montre que les Français conservent leur très forte appétence pour la propriété de leur logement. Durant les deux dernières années, 1 Français sur 5 déclarent cependant avoir dû renoncer ou abandonner un projet immobilier, phénomène qui touche davantage les plus jeunes. Pour près des trois quarts d’entre eux, cet abandon est lié à des raisons financières, comme la hausse des prix des logements et des taux d’intérêt, passés de 2,5% sur 25 ans fin 2022 à environ 4,5% aujourd’hui.

Impact du DPE sur les prix

Concernant l’impact de l’étiquette énergie (DPE) des logements anciens sur leurs prix de ventes, les écarts les plus significatifs observés par les notaires sur l’année 2022 concernent par exemple la région Normandie où les appartements anciens d’étiquettes énergie de classes A-B se sont vendus en moyenne 20% plus cher que ceux de classe D. Pour les maisons, ce sont dans les régions Occitanie et Grand Es que la valeur verte semble la plus importante : les maisons anciennes d’étiquettes énergie de classes A-B se sont vendues en moyenne 15% plus cher que celles de classe D. Des écarts qui se sont sans doute creusés cette année à mesure que les échéances relatives aux interdictions de locations des passoires énergétiques marquent les esprits des acquéreurs…

©2023-2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Immobilier

Chargement en cours...

Toute l'actualité