Rénovation énergétique : une solution de financement originale pour les bailleurs

Rénovation énergétique : une solution de financement originale pour les bailleurs

Imodirect avance 100% du coût des travaux et le remboursement sera ensuite prélevé sur les loyers.

Rénovation énergétique : une solution de financement originale pour les bailleurs
Crédit photo © iStock

Imodirect, agence immobilière en ligne spécialisée dans la recherche de locataire et la gestion locative, s’est associée à Hellio, acteur de référence dans l’accompagnement de travaux de rénovation et l’assureur Mila pour proposer une solution originale aux bailleurs détenant des passoires énergétiques, c’est-à-dire des logements classés F et G qui seront progressivement interdits à la location.

Le montant des travaux sera remboursé par un prélèvement sur les loyers

Les trois partenaires proposent de rénover ces logements locatifs sans que leurs propriétaires n’aient à avancer le moindre euro : le montant est remboursé via un engagement de mandat de gestion accordé à Imodirect, qui prélèvera une partie du loyer une fois le bien remis sur le marché.

Imodirect avance donc 100% du coût des travaux et s’engage sur une amélioration de deux classes du diagnostic de performance énergétique (DPE), c’est-à-dire au moins la lettre E pour un bien G ou la lettre D pour un logement F. Un calcul instantané du coût des travaux, incluant les aides, est réalisé avec l’aide d’Helio tandis que Mila prend ensuite le relais avec sa garantie loyers impayés.

A lire aussi...Comptage

Imodirect comme unique interlocuteur

Imodirect s’occupe pour le compte du propriétaire bailleur de l’ensemble du processus de rénovation, de l’établissement du DPE initial au contrôle de DPE final, en passant par l’étude des travaux à engager, la sélection des entreprises qualifiées, la coordination des travaux, la recherche des aides financières disponibles et surtout le financement global du projet de rénovation. Le propriétaire conserve Imodirect comme unique interlocuteur.

Une fois la rénovation terminée, le montant sera remboursé chaque mois par un prélèvement sur le loyer. Imodirect cite l’exemple d’un appartement de 4 pièces de 83 m² à Compiègne ayant bénéficié d’une isolation des murs par l’intérieur avec remplacement des fenêtres et de la chaudière gaz. Le coût des travaux sera remboursé par un prélèvement de 22% du loyer pendant 3 ans. Pour les propriétaires, cela permet aussi une amélioration de la rentabilité et de la valorisation du bien à la revente.

Objectif de 50.000 passoires énergétiques

« Aujourd’hui, force est de constater que la machine a du mal à s’enclencher, parce que les propriétaires font face à deux blocages majeurs : d'une part, le coût de la rénovation, souvent conséquent et, d’autre part, la complexité des démarches à suivre pour engager les travaux de rénovation, et s’assurer qu’ils vont permettre de sortir le logement de l’indécence énergétique », explique Arnaud Hacquart, président d’Imodirect. Le dirigeant vise un premier objectif de financer et rénover 50.000 passoires énergétiques.

©2023-2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Immobilier

Chargement en cours...

Toute l'actualité