Il redevient possible d’emprunter à moins de 4% sur 25 ans

Il redevient possible d’emprunter à moins de 4% sur 25 ans

Le courtier en ligne Pretto observe une nouvelle décrue des grilles de taux des banques pour le mois de février.

Il redevient possible d’emprunter à moins de 4% sur 25 ans
Crédit photo © Mourad ALLILI/SIPA

La baisse de taux des emprunts immobiliers se confirme. Le courtier en ligne Pretto observe une nouvelle décrue des grilles de taux des banques pour le mois de février alors que janvier avait marqué le premier mouvement général de repli après une première phase de stabilisation fin 2023.

Pretto mesure un recul de 0,2 point en moyenne sur les taux de février, avec des ajustements pouvant aller jusqu'à 0,4 point. Ces diminutions concernent tous les profils, y compris ceux aux revenus modestes, ce qui confirme aussi le retour un contexte concurrentiel entre les banques, favorable à des efforts sur les taux proposés sachant que la baisse des taux obligataires a permis de reconstituer des marges plus confortables sur le crédit immobilier.

3,80% sur 20 ans pour les meilleurs dossiers

Les grilles de taux des partenaires bancaires de Pretto montrent qu’il redevient possible d’emprunter à moins de 4% sur 25 ans pour les meilleurs profils à hauts revenus alors que les emprunteurs dans la tranche de revenus annuels inférieurs à 40.000 € se voient proposer des taux proches de 4,20% sur cette durée de 25 ans.

A lire aussi...Comptage

Sur 20 ans, les taux dépassent encore légèrement 4% pour la tranche de revenus annuels inférieurs à 40.000 € mais descendent sous ce seuil de 4% pour des revenus supérieurs avec des offres à 3,80% pour les meilleurs dossiers.

« D'importants établissements financiers nationaux marquent leur retour avec des propositions de taux plus attractives que ces derniers mois. L’environnement bancaire est de nouveau concurrentiel : les banques affinent leur positionnement vis-à-vis de leurs concurrents avec la volonté d’attirer les meilleurs dossiers », observe Pierre Chapon, président de Pretto.

Retour des offres sur 30 ans pour les jeunes

Ce début d’année est également marqué par le retour de financements sur des durées supérieures à 25 ans réservées aux jeunes (- de 35 ans généralement) ou aux primo-accédants, avec une maturité maximum de 30 ans à des taux qui peuvent descendre autour de 4,20%. Alors que ces durées avaient totalement disparu depuis plusieurs années, les banques utilisent leur marge de dérogation sur une petite partie de leur production de crédits pour s’affranchir des règles imposant 25 ans maximum (jusqu’à 27 ans dans le neuf et dans l’ancien sous condition de travaux).

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Immobilier

Chargement en cours...

Toute l'actualité