BNP Paribas Personal Finance (Cetelem) condamnée en appel pour l’affaire des prêts Helvet Immo

BNP Paribas Personal Finance (Cetelem) condamnée en appel pour l’affaire des prêts Helvet Immo
  • 16

Libellés en francs suisse mais remboursables en euros, ces emprunts immobiliers avait été contractés dans le contexte de la crise financière de 2008 par plusieurs milliers de personnes.

BNP Paribas Personal Finance (Cetelem) condamnée en appel pour l’affaire des prêts Helvet Immo
Crédit photo © iStock

Dans une décision rendue mardi 28 novembre, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de BNP Paribas Personal Finance (connue du grand public pour sa marque Cetelem) pour pratiques commerciales trompeuses dans l’affaire des prêts immobiliers "Helvet Immo", a indiqué l’avocat représentant des victimes à franceinfo.

Condamnée en première instance en février 2020 à une amende maximale de 187.500€ pour avoir dissimulé les risques de change de ce prêt contracté par des milliers de clients en 2007 et 2008, la société devra surtout verser environ 130 millions d’euros de dommages et intérêts !

Libellés en francs suisses, mais remboursables en euro, ces prêts avaient mené les emprunteurs à devoir rembourser des sommes très importantes en raison de la chute de la devise européenne face à la monnaie suisse dans le contexte de la crise financière de 2008. Certains montants à rembourser avaient ainsi explosé de 30% et quelque 2.500 emprunteurs s’étaient constitués partie civile.

L’avocat des victimes a salué la décision de la cour d’appel en déclarant à nos confrères : « Cette bataille judiciaire, engagée en 2011, trouve enfin son issue pour tous ces ménages modestes pris dans l’étau de prêts toxiques qui les ont financièrement étranglés pendant tant d’années. »

©2023-2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Immobilier

Chargement en cours...

Toute l'actualité