L’or face à la récession qui vient

L’or face à la récession qui vient
  • 1

Le métal précieux est-il un placement qui protège lorsque l'économie traverse des zones de turbulences ?

L’or face à la récession qui vient
Crédit photo © D.R.

Tribune de Jean-François Faure, expert en métaux précieux et monnaies, président-fondateur d'AuCOFFRE.com

Officiellement, la récession n’est pas encore là. Depuis plusieurs trimestres, en Europe, on parle plutôt de stagnation. Mais entre inflation et taux d’intérêt encore élevés, les économies s’essoufflent. D’autant que le temps du « quoi qu’il en coûte » semble lui bien derrière nous. Terminé l’argent magique pour reprendre notion chère à l’économiste Jean-Marc Daniel. Au milieu de tous les actifs, l’or est-il un placement qui protège en cas de récession ?

Quand tout va mal, l’or brille

Permettez-moi de parler de mon expérience personnelle. Il y a plus de 15 ans, je dirigeais une entreprise de traduction. Evidemment, ma clientèle était internationale. Et à cette époque, un peu avant 2008, le business mondial était vraiment en forme. Pourtant, quelques voix s’élevaient au milieu de cette ambiance euphorique pour évoquer un risque de crise financière mondiale. J’avais alors décidé de placer une partie de la trésorerie de ma petite entreprise en or. Fin de 2008, la crise des subprimes éclate, la finance mondiale s’écroule. Une "récession" express s’installe partout.

A lire aussi...Comptage

La plupart de mes clients, qui n’ont plus accès au crédit, stoppent leurs prestations. Je n’ai plus de chiffre d’affaires mais j’ai un trésor… dans ma trésorerie. Alors que tout "krach", l’or s’enflamme. Il passe de 627 dollars l’once fin 2008 à 1025 dollars en 2010. Et, en Europe, cette augmentation de la valeur de l’or se poursuivra avec la crise de l’euro jusqu’en 2012.

L’année 2023 a été très instructive sur le rapport entre les monnaies et l’or. En effet, à partir du moment où les banques centrales (FED et BCE) ont décidé d’augmenter les taux d’intérêt, le cours de l’or a été en baisse. En fait, ce n’est pas la valeur de l’or qui baisse (ou qui monte) mais la monnaie dans laquelle son prix est exprimé qui se renforce ou perd de la valeur.

Taux en hausse, or en baisse...

Quand les taux d’intérêt sont en hausse, les monnaies prennent de la valeur, automatiquement l’or en perd. Avec en plus, un intérêt ravivé pour les emprunts d’état qui concurrencent l’or sur le marché du placement de long terme et à faible risque. Quand les emprunts produisent des intérêts, ils ont un avantage indéniable sur l’or… qui n’en produit pas. C’est pour ça qu’avec des taux à 1% pendant plusieurs années, les OAT (emprunts assimilables au Trésor) n’étaient pas très attractives.

... taux en baisse, records pour l’or

Les records sur le prix de l’or le 4 décembre 2023 ont été provoqués par l’annonce de la fin de la hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Ce n’était même pas une annonce de baisse, mais une anticipation sur une décrue des taux. Le lien entre politique monétaire et cours de l’or est fort !

Quelle influence de la récession sur l’or ?

Si les banquiers centraux ont décidé de changer l’orientation de leur politique monétaire, c’est que les signaux économiques n’étaient pas bons. La hausse des taux devait juguler l’inflation en freinant le moteur économique. Eh bien, cela a marché !

Le chiffre le plus commenté est bien évidemment celui de la décroissance du PIB de l’Allemagne en 2023. Une contraction de la richesse du pays de 0,3 %. Le "champion" de l’Europe industrielle est victime de la hausse des prix de l’énergie, de la baisse de sa demande intérieure en raison de l’inflation et des difficultés sur les investissements avec des taux à plus de 4 %. Et l’ensemble de l’union européenne est à la peine avec une croissance proche de zéro, une stagnation des économies.

En Chine, la production n’a pas retrouvé ses niveaux d’avant COVID, la faillite du géant de l’immobilier Evergrande est aussi un très mauvais signal.

Pendant ce temps-là, le métal jaune se porte plutôt bien

Après ses records absolus du début décembre 2023, le cours de l’or a corrigé. Et c’est assez normal. Mais une étude attentive des cours montre l’once d’or s’échange toujours au-dessus de 2.000 dollars. L’or semble avoir franchi une nouvelle marche. Et pour l’instant, les taux d’intérêt n’ont toujours pas enregistré de baisse officielle.

Nous sommes toujours sur l’anticipation de l’information. Si la récession s’installe pour de bon, alors les banques centrales devront remettre du carburant dans le moteur économique. Autrement dit, baisser les taux, l’argent (la monnaie) sera moins cher, le cours de l’or devrait alors reprendre son ascension !

©2024
L'Argent & Vous
Jean-François Faure

Le parcours de Jean-François Faure

Président-fondateur, AuCoffre.com

Jean-François Faure est le président-fondateur d’AuCOFFRE.com, service en ligne de placement en or physique avec garde en coffres créé en 2008, et première plateforme en ligne 100% sécurisée pour l’achat et la vente de métaux précieux.

Fort de son expertise en épargne de précaution et investissements tangibles, il propose aux épargnants différents services : la Vera Valor (une collection de pièces françaises à cours légal), l'once d'or (frappée par AuCOFFRE.com), la néobanque Veracash (adossée à 100% d'or physique), le stablecoin VeraOne (adossé à l'or physique), et depuis 2023, le service CrypCool, pour ceux et celles qui veulent se lancer dans les cryptomonnaies en toute sécurité et sérénité.

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité