Reprise de l'activité des particuliers en bourse en fin d'année

Reprise de l'activité des particuliers en bourse en fin d'année

Après une période d'accalmie, le rallye des indices au dernier trimestre a fait revenir une partie des investisseurs individuels sur le marché des actions cotées...

Reprise de l'activité des particuliers en bourse en fin d'année
Crédit photo © iStock

La bonne tenue des indices boursiers en fin d’année a fait revenir les investisseurs particuliers français sur les marchés actions : selon un relevé de l’Autorité des marchés financiers, environ 689.000 personnes ont réalisé un achat ou une vente sur des actions cotées en Europe, un chiffre en progression de 7,5% par rapport au 3e trimestre, et de 14% par rapport au même trimestre 2022.

Actions

Dans le détail, environ 512.000 particuliers ont acheté des actions, à un niveau supérieur à celui du même trimestre de 2022 (445.000) et à un plus haut depuis le 1er trimestre 2023. Parmi ces acheteurs, environ 43.000 personnes sont des « nouveaux investisseurs » ou des investisseurs qui n’avaient pas réalisé de transactions sur le marché coté européenne depuis 2018, une part globalement stable depuis la sortie de crise de la pandémie, à partir du second semestre 2021.

En termes de nombre de transactions, la tendance est plutôt stable avec 8,78 millions de transactions effectuées par des particuliers en France sur des actions admises aux négociations en euros, contre 8,43 millions au 3e trimestre. Sur l’ensemble de l’année, ce sont 37,7 millions de ces transactions ont été enregistrées, un chiffre inférieur de 11% à celui de l’année 2022.

A lire aussi...Comptage

ETF

S’agissant des ETF, dont l’offre ne cesse de se démocratiser, l’activité des particuliers a également légèrement augmenté à la fin de l’année par rapport à la période juillet-septembre 2023, avec environ 166.000 opérations enregistrées au T4, contre environ 147.000 au 3e trimestre, et 132.000 un an auparavant (+20,5%).

Obligations

Les ordres d’achat ou de vente d’obligations ont aussi augmenté à 61.000 transactions contre un niveau trimestriel compris entre 34.000 et 38.000 au cours de l’année 2023, mais à peu près équivalent au nombre de transactions réalisées à la même période en 2022 (60.000), lorsque les taux longs s’étaient fortement appréciés (proche des 4% pour le 10 ans américain).

Le regain d’intérêt des Français pour le marché des actions en 2023 avait déjà été observé via un sondage de l’AMF réalisé en septembre-octobre auprès d’un panel représentatif de la population. Près du tiers des personnes s’étaient déclarées intéressées par des placements en actions, une tendance en progression de 7 points par rapport à l’année précédente 2022. Interrogées sur le fait de savoir si elles pourraient envisager de souscrire des placements en actions au cours des douze prochains mois, 27% avaient répondu positivement.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité