Près de 8% de rendement brut pour la SCPI Remake Live

Près de 8% de rendement brut pour la SCPI Remake Live
  • 1

Et une année 2024 qui devrait encore permettre de saisir de belles opportunités d'achat si la collecte reste au rendez-vous...

Près de 8% de rendement brut pour la SCPI Remake Live
Crédit photo © OcPictures

La SCPI sans frais d’entrée Remake Live a encore fait fort en 2023 avec une performance de taux de distribution de 7,79% (brut de fiscalité étrangère) après 7,64% en 2022. Un score d’autant plus remarquable que Remake Live fait partie des quelques SCPI du marché à avoir récemment augmenté le prix de ses parts (+2% depuis le 1er juin 2023), ce qui a un effet légèrement dilutif sur le taux de distribution.

Stabilité de la valeur de reconstitution

Remake confirme une stabilité de la valeur du patrimoine de la SCPI à la suite des expertises de fin d’année, avec une valeur de reconstitution de 203,3 € contre 203,8 € au 30 juin 2023, ce qui reste très proche du prix de souscription de 204 €. En l’absence d’effet stock contrairement à beaucoup d’autres SCPI plus anciennes, Remake Live ne subit pas le contrecoup de la baisse récente des valorisations immobilières. Les gérants estiment que Remake Live est donc relativement peu exposée au risque de baisse de ses valeurs, mais signalent que cette stagnation montre aussi que la fin du cycle baissier du marché immobilier n’est pas encore arrivée : « Peut-être fin 2024 avec la baisse des taux directeurs. En attendant, les conditions à l’investissement resteront toujours favorables ».

Une forte collecte permettant de saisir les opportunités de baisse des prix

Parmi les dernières acquisitions de la SCPI le mois dernier, figurent un campus universitaire à Londres sur la base d’un taux de rendement supérieur à 7% et des bureaux en région parisienne loués par le groupe aéronautique Safran avec une rentabilité locative proche de 7%. Avec une forte collecte de 270 millions d’euros en 2023, Remake Live a été très actif à l’achat, surtout à l’international, et commence à peine à revenir en France où la baisse des prix a été plus tardive que dans d'autres pays.

A lire aussi...Comptage

Un patrimoine très international

Remake Live dispose aujourd’hui de 31 immeubles occupés par 46 locataires pour une valeur de plus de 400 millions d’euros, générant un rendement moyen pondéré de 6,88%. Le taux d’endettement bancaire d'environ 15% permet de donner un effet de levier à ce rendement moyen. La durée ferme des baux est de plus de 8 ans, ce qui permet une belle visibilité sur les flux de loyers. Le patrimoine est constitué de bureaux pour une petite moitié et n’est localisé en France qu’à hauteur de 35%, ce qui permet d’optimiser la fiscalité pour les porteurs de parts, avec notamment 55% du patrimoine localisé en Espagne, Royaume-Uni et Irlande.

Focus sur la France et l’Allemagne en 2024

Avec la baisse des taux d’intérêt directeurs qui se profile cette année, Remake a bien conscience que le temps est compté avant que la fenêtre d’investissement actuelle, marquée par des décotes de prix et moins de concurrence à l’achat à la défaveur des SCPI en panne de collecte, ne commence à se refermer. « Les marchés immobiliers sont aujourd’hui désynchronisés et nous pensons que l’Allemagne et la France, pays où l’inertie des cycles immobiliers est plus lente, pourraient offrir de belles opportunités en 2024. Nous continuerons parallèlement à regarder attentivement les marchés anglo-saxon, espagnol et hollandais, tout en restant en observation active sur la Scandinavie et l’Europe Centrale », promettent ainsi les gérants.

La prévision de taux de distribution 2024 est pur l’instant maintenue au niveau initial de 2023, entre 6,50% à 7,50%. Une fourchette qui sera bien sûr progressivement affinée au cours des prochains trimestres…

a savoir

Remake rappelle régulièrement sa recommandation de conserver ses parts pendant une durée minimum de 10 ans. L'absence de frais d'entrée de la SCPI et de commission de retrait après 5 ans peut cependant faciliter les arbitrages après cette période initiale de 5 ans.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité