Cette SCPI a toutes les chances de rester la plus performante en 2023

Cette SCPI a toutes les chances de rester la plus performante en 2023

Son rendement global pourrait même dépasser 9%, ce qui illustre à l’extrême les écarts marquant cette année 2023 si particulière...

Cette SCPI a toutes les chances de rester la plus performante en 2023
Crédit photo © iStock

En pleine tempête pour les grosses SCPI bancaires de bureaux confrontées à une chute drastique de la valeur de leur patrimoine, l’actualité estivale d’une jeune SCPI détonne tout particulièrement dans le bon sens. Il s’agit de Remake Live, SCPI diversifiée et très tournée vers l’international, qui vient de se permettre au cœur de l’été 2023 de relever son objectif annuel de taux de distribution, désormais estimé entre 7% et 7,5% (brut de fiscalité étrangère) contre 6,5% à 7,5% auparavant.

Cette annonce est d’autant plus remarquable que Remake Live fait partie des quelques SCPI du marché à avoir récemment augmenté le prix de ses parts (+2% depuis le 1er juin 2023), ce qui a un effet légèrement dilutif sur le taux de distribution.

2023, l’année de tous les écarts

A 7,64%, Remake Live avait affiché en 2022, pour sa première année d’existence, le meilleur taux de distribution du marché des SCPI. Il y a donc de fortes chances pour que cela se répète cette année alors que Remake Live a déjà dépassé les 300 millions d’euros de capitalisation. Si on ajoute la hausse du prix des parts de 2%, sa performance globale pourrait même dépasser 9%, ce qui illustre à l’extrême les écarts marquant cette année 2023 si particulière puisque certains porteurs ayant encaissé des baisses de prix allant jusqu’à -17% vont connaître des performances globales négatives d’environ -14%.

Quelle est la recette ?

Pour mieux comprendre comment Remake s’en sort si bien dans cette période particulière perturbée par la forte remontée des taux d’emprunt, plusieurs éléments sont mis en avant dans le dernier reporting de la SCPI. « Nous avions décidé dès le second semestre 2022 de sortir du marché français qui, selon nous, ne corrigeait pas suffisamment rapidement », rapportent les gérants en précisant que cette inertie s’explique principalement par la structure à taux fixe des dettes françaises, contrairement à d’autres pays où les investisseurs s’endettent à taux variable.

Des opportunités saisies en Espagne et en Irlande

Dans des pays comme l’Espagne ou l’Irlande, la hausse des taux a en effet fait augmenter la charge de la dette plus rapidement que les loyers, ce qui incite à vendre des actifs et explique ensuite l’apparition d’opportunités d’investissements. Remake en a saisi avec l’acquisition récente d’un immeuble en plein centre-ville de Dublin loué à un cabinet d’avocat international et générant un rendement de 6,7% (prix d’acquisition de 36,5 ME, soit 6.500 € le m²) ou encore d’un centre de recherche en Barcelone entièrement occupé par un organisme public affichant un rendement locatif supérieur à 7% (avec un bail ferme de 30 ans). A noter que plus de la moitié du patrimoine de Remake Live est désormais localisé dans ces deux pays (Espagne et Irlande).

Prime à l'agilité

Remake rappelle au passage que son agilité, en tant que gestionnaire d’une SCPI récente bénéficiant d’une forte collecte, lui permet de saisir ce genre d’opportunités et donc de constituer un portefeuille dont les valorisations sont plus basses dans un contexte où les négociations sont favorisées par un nombre plus réduit d’acheteurs en situation de pouvoir investir. « Dans un marché qui se retourne, l’agilité, qui rime souvent avec petite taille, est un atout pour pivoter les stratégies plus rapidement », soulignent les gérants.

Remake Live, comme d’autres SCPI récentes, a aussi l’avantage de ne pas avoir pour le moment à supporter les baisses de valeurs d’un stock acquis alors que les taux étaient bas, ni de se soucier de problèmes de liquidité du fait d’un ralentissement de la collecte à une période où les certaines SCPI commencent à avoir du mal à honorer les demandes de retrait de leurs associés.

©2023
L'Argent & Vous
Publicité

Dossier

Entre risques et opportunités, l'été 2023 où tout a basculé pour les SCPI

Entre risques et opportunités, l'été 2023 où tout a basculé pour les SCPI

Le petit monde des SCPI est ébranlé depuis cet été par des baisses retentissantes de valorisations de certains patrimoines de bureaux entraînant de fortes baisses du prix de leurs parts. A l'opposé, plusieurs sociétés de gestion estiment qu'elles sont à l'abri d'une telle déconvenue cette année car leurs actifs ne sont pas susceptibles de se déprécier significativement. Certaines jugent même que la période actuelle est une opportunité de se renforcer à prix avantageux et ainsi de préparer des ...

Sommaire