Assurance vie : les conseillers en gestion de patrimoine ont fait le plein de fonds euros en fin d’année

Assurance vie : les conseillers en gestion de patrimoine ont fait le plein de fonds euros en fin d’année

Selon une enquête de Nortia, les professionnels indépendants ont orienté très fortement la collecte de leurs clients particuliers vers les fonds en euros au 4e trimestre 2023.

Assurance vie : les conseillers en gestion de patrimoine ont fait le plein de fonds euros en fin d’année
Crédit photo © iStock

Alors qu’à l’échelle nationale, les cotisations versées sur les contrats d’assurance vie ont été réparties de façon assez uniforme tout au long de l’année (40% d'UC et 60% fonds euros en moyenne), les professionnels de la gestion de patrimoine ont mis davantage l'accent sur les fonds en euros au cours du dernier semestre, montre la dernière enquête Nortia sur l’activité des conseillers financiers indépendants, établie à partir des données de quelque 2.700 professionnels.

Après un 3e trimestre déjà favorable au fonds en euros, la collecte des CGP pour le compte de leurs clients particuliers vers ces supports sécurisés s’est encore accélérée au 4e trimestre 2023 : durant cette période, 70% de leur collecte brute s'est positionnée sur le fonds euros au détriment de la poche UC.

« Jamais, depuis la mise en place de l’Observatoire du Conseil Financier Indépendant de Nortia, une telle statistique n’avait été observée. L’année 2023 avait commencé par un point bas sur la collecte en fonds euros (31%), et elle se conclut sur un point historiquement haut », relève le spécialiste.

Opportunités de bonus de taux

En cette dernière partie de l’année, les conseillers en gestion de patrimoine n’ont pas hésité à profiter des opportunités de bonification de taux et de primes promotionnelles qu’ont multipliées les assureurs.

A lire aussi...Comptage

Des opérations qui ont permis, pour les dispositifs les plus favorables, d’assurer à ces placements des rendements pouvant atteindre les 5%, le plus souvent au prorata temporis de l’offre promotionnelle, mais dont beaucoup ont été renouvelées sur l’ensemble de l’année et même au début de la période 2024.

En matière d’unités de compte, les produits structurés ont confirmé leur attrait, représentant près de 30% des UC présentes dans les versements sur l’assurance vie, après quelque 28,4% des versements au 3e trimestre.

La part des fonds monétaires et obligataires dans les versements a également continué de progresser, à hauteur de 17,1%, contre 12,8% au T3, une part notamment tirée par les fonds datés.

Coup de frein sur l'immobilier

Du côté des actions, « le point bas semble avoir été atteint et la classe d’actif essaye de retrouver des couleurs, avec près de 10% des versements », rapporte Nortia, alors que leur part était tombée en deçà de ce niveau au 3e trimestre. « Malgré des points historiquement hauts atteints sur les principales places boursières mondiales, les actions n’ont toutefois pas séduit la clientèle retail, toujours sous-exposée dans les allocations et en retrait dans les versements. »

Enfin, les supports immobiliers en assurance-vie, auparavant classe d’actif privilégiée dans les versements sur ce segment, avec 44,2% de la collecte au T1 2023 et même 49,9% sur le T2 2022, atteint cette fois-ci un point bas historique et représente désormais 8,7% des versements. Sur le marché de la pierre-papier, quelque 25 SCPI ont abaissé le prix de leurs parts depuis l’été dernier. Certaines décotes significatives et les risques inhérents aux produits ont contribué à fragiliser la collecte des supports immobiliers en assurance-vie.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité