Nouveau coup de pouce pour le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) à 5%

Nouveau coup de pouce pour le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) à 5%
  • 2

Actuellement à 6%, le taux de rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) va passer à 5% à partir du 1er février mais il aurait pu diminuer davantage.

Nouveau coup de pouce pour le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) à 5%
Crédit photo © Brano / Unsplash

Actuellement à 6%, le taux de rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) va diminuer à partir du 1er février, mais moins que la formule de calcul l’indiquait. Le gouvernement, sur proposition de la Banque de France, a en effet décidé d’appliquer un nouveau coup de pouce significatif au rendement du LEP pour favoriser d’épargne des ménages modestes.

Un coup de pouce de 0,6 point

La révision du taux du LEP se base tous les 6 mois sur la moyenne de l’inflation hors tabac du semestre précédent. Pour le deuxième semestre 2023 cette moyenne ressort, comme nous l’indiquions précédemment, à 4,1% après un net ralentissement de l'inflation sur les deux derniers mois de l’année.

Sauf que la rémunération du LEP ne peut pas être inférieure de plus d’un demi-point à ce que donnerait la formule de calcul officielle du Livret A. Or le taux du livret A, exceptionnellement plafonné à 3% jusqu'à fin janvier 2025, aurait pu rester à 3,9% à partir du 1er février prochain en appliquant strictement la formule de calcul. Cela renvoie à un taux du LEP qui n'aurait pas pu descendre à moins de 4,4% le mois prochain.

A lire aussi...Comptage

Pour autant, le premier ministre, Bruno Le Maire, a indiqué retenir la proposition de 5% du gouverneur de la Banque de France, soit un coup de pouce de 0,6 point. Il s’agit notamment de « maintenir la capacité d’attrait de cet instrument auprès des 8 millions de Français éligibles non détenteurs de LEP ».

Objectif 12,5 millions de LEP

D’après la Banque de France, le nombre de LEP a augmenté à 10,7 millions en novembre 2023 mais le potentiel d’ouverture de livrets est encore important car 19 millions de Français sont éligibles, c’est-à-dire qu’ils ne dépassent pas les plafonds de revenus réglementaires en fonction de leur situation familiale. La Banque de France cite d’ailleurs un objectif de 12,5 millions de LEP d’ici six mois.

Nouvelle révision à partir d'août

Le taux du LEP étant révisé tous les 6 mois, sa baisse va logiquement se poursuivre l'été prochain avec le recul de l'inflation attendu dans les prochains mois. Mais pour les mêmes raisons qu'évoqué plus haut, la rémunération ne pourra pas être inférieure de plus d’un demi-point à ce que donnera la formule de calcul théorique du Livret A.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité