Livret A, LDDS : encore plus de 2 milliards d’euros nets placés en juin

Livret A, LDDS : encore plus de 2 milliards d’euros nets placés en juin

La collecte nette de l'épargne réglementée s'est un peu essoufflée en juin par rapport au trimestre précédent, mais elle reste à un niveau exceptionnel pour cette période de l'année propice aux dépenses.

Livret A, LDDS : encore plus de 2 milliards d’euros nets placés en juin
Crédit photo © Boursier.com

Petite baisse de régime pour la collecte du Livret A en juin. Après des mois record, l’argent placé sur les produits d’épargne réglementés a atteint 2,16 milliards d’euros nets : 1,34 milliards d’euros supplémentaires ont été enregistrés sur les Livrets A (après 2,47 Md€ en mai, et 2,33 Md€ en avril), et 830 millions d’euros sur les livrets de développement durable (après 1,05 Md€ en mai, et 1,15 Md€ en avril).

Une collecte qui reste au-dessus de la moyenne

Un essoufflement logique alors que l’effet taux – des livrets passés à 3% en février – s’estompe et que le mois de juin est en général moins favorable à l’épargne, avec les premières dépenses des vacances d’été. Ces dépôts nets de retraits restent cependant supérieurs à ceux enregistrés l’année dernière à la même période, avec 1,04 milliard d’euros pour le Livret A et 250 millions d’euros pour le LDDS en juin 2022.

« Si une décrue de la collecte est constatée, elle demeure exceptionnelle », note ainsi Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne. « Le mois de juin n’est pas, en effet, traditionnellement porteur pour le Livret A. Depuis la banalisation de sa commercialisation en 2009, ce produit a connu quatre décollectes en juin (2009, 2010, 2014, 2015). Le montant moyen des collectes de ces dix dernières années (2013/2022) a été de 0,75 milliard d’euros. En ne retenant que les années d’avant la crise sanitaire (2013/2019), le montant moyen est de 0,23 milliard d’euros. 2023 tranche donc avec la tendance passée », précise-t-il.

Une cagnotte de près de 550 milliards d'euros

Sur six mois cumulés en 2023, la collecte des deux livrets s’est élevée à un niveau exceptionnel de 34,54 milliards d’euros pour un encours total de 544,2 milliards d’euros à fin juin 2023.

Alors que le gouvernement a décidé de geler la rémunération de l’épargne réglementée à 3% pendant dix-huit mois, il ne serait pas surprenant que le montant net des encours déposés au cœur de l’été baisse encore davantage.

« Traditionnellement, les six derniers mois de l’année sont propices aux dépenses (vacances, rentrée scolaire, fêtes de fin d’année). Le gouvernement, en ne relevant pas le taux de 3 à 4 % du Livret A et du LDDS, entend justement inciter les ménages à retrouver le chemin de la consommation afin de sauver la croissance de l’année », anticipe Philippe Crevel.

©2023
L'Argent & Vous