Les encours des comptes à terme ont explosé en 2023 mais les taux perdent en attractivité

Les encours des comptes à terme ont explosé en 2023 mais les taux perdent en attractivité

La perspective de baisse des taux directeurs a comprimé le rendement offert sur les maturités les plus longues et au contraire favorisé les maturités les plus courtes...

Les encours des comptes à terme ont explosé en 2023 mais les taux perdent en attractivité
Crédit photo © OcPictures

Selon la dernière estimation de la Banque de France, 155 milliards d’euros étaient placés sur des comptes à terme à fin 2023 : 74 milliards sur des durées inférieures à 2 ans et 81 milliards à plus de 2 ans. Cela représente encore 9 milliards supplémentaires par rapport au mois précédent et surtout plus du double des avoirs détenus par les Français sur ces comptes à terme un an auparavant. Au total, l’an dernier, 80 milliards d’euros sont venus alimenter ces supports dont le rendement a fortement progressé en lien avec la hausse des taux directeurs.

Compression du rendement sur les maturités longues

Cela fait cependant plusieurs mois que les taux de rémunération offerts par les comptes à terme stagnent ou redescendent, en lien avec la détente des taux obligataires et la perspective de baisse des taux directeurs cette année. Cette perspective a d’ailleurs comprimé le rendement offert sur les maturités les plus longues et au contraire favorisé les maturités les plus courtes. En décembre 2023, la Banque de France mesurait un rendement moyen de 3,55% pour les comptes à terme à moins de 2 ans mais seulement 1,91% à plus de 2 ans.

Les offres les plus attractives sont sur 12 mois

Chez la plupart des courtiers en ligne, les taux proposés ont reculé depuis quelques mois ou semaines. Chez Placement-Direct, le taux brut à 5 ans a déjà perdu 1 point, 2,50% aujourd’hui contre 3,50% en novembre 2023 et le meilleur taux reste proposé sur une durée d’1 an (3,50%).

A lire aussi...Comptage

DistingoBank propose encore ce même taux brut de 3,50% sur 12 mois alors que BoursoBank a récemment minoré son taux sur 18 mois de 3,50% à 3%. Monabanq propose toujours un compte à terme renouvelable (à partir de 3.000 €, plafonné à 150.000 €) dont le taux évolue chaque année à la hausse pendant 5 ans : de 2,10% la première année jusqu’à 4,80% la cinquième année. Le renouvellement de ce compte est automatique chaque année par tacite reconduction. Une formule est également proposée sur 2 ans avec un taux nominal annuel brut évoluant chaque semestre de 2,10% à 4,40%.

Prendre date

Contrairement aux livrets bancaires qui peuvent proposer aujourd’hui des taux aussi compétitifs mais susceptibles d’être ajustés à la baisse à tout moment, avec un compte à terme, le taux de rémunération est garanti et fixe pour une durée déterminée qui va de quelques mois à plusieurs années. En souscrivant aujourd’hui, vous sécurisez donc ce taux pour la durée choisie.

A SAVOIR

Comme pour les livrets bancaires, les intérêts d’un compte à terme sont d’un fiscalisés et soumis au prélèvement forfaitaire unique à 30% (ou au barème sur option + prélèvements sociaux à 17,2%). Le compte sera clôturé à l’issue de la durée d’engagement : à échéance, vous récupérez votre capital ainsi que les intérêts. Le retrait anticipé des fonds est quand même possible mais il entraîne une diminution du taux de rémunération. Enfin, le capital est garanti par les banques et il est possible de détenir plusieurs comptes à terme.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité