Assurance vie : le rendement du fonds euros de la MACSF passe la barre des 3%

Assurance vie : le rendement du fonds euros de la MACSF passe la barre des 3%

La mutuelle vient de lever le voile sur la performance 2023 de son fonds euros, en progression de 60 points de base par rapport à 2022.

Assurance vie : le rendement du fonds euros de la MACSF passe la barre des 3%
Crédit photo © iStock

L’un des contrats de référence du marché et chouchou des professions libérables, le fonds en euros de la MACSF, atteint en 2023 une performance de 3,1% nets de frais de gestion, en hausse de 60 points de base par rapport à 2022 (2,5%).

Un rendement dégagé bien sûr par les obligations (à hauteur de 1,70%), mais également par les actions cotées (à hauteur de 0,74%) à la faveur d’une excellente année de reprise des indices boursiers, alors que l’an passé, c’est surtout le non coté qui avait permis de soutenir le rendement de son fonds euros.

Cette année, l’assureur mutualiste n’a pas hésité également à puiser dans la réserve pour participation (PPB, à hauteur de 50 points de base, après l’avoir laissée intacte en 2022 (après contribution au titre de l’année 2023, cette provision pour participation aux excédents s’élève à 3,9% de l’encours, soit une enveloppe de quelque 700 millions d’euros).

Au cours d’une période relativement exceptionnelle pour le marché obligataire, la MACSF a choyé la commercialisation de son fonds en euros, une enveloppe conséquente de quelque 22 milliards d’euros, dont il a fallu renouveler le stock de titres au profit de nouveaux particulièrement rémunérateurs en 2023.

A lire aussi...Comptage

Avec un taux moyen d’achat d’un peu plus de 4%, la mutuelle a ainsi procédé à l’achat de plus de 3 milliards d’euros de titres obligataires, mais aussi d’obligations d’Etat, laissées de côté les années précédentes, et rallongé quelque peu la maturité de ses portefeuilles, actuellement plutôt courte (d'environ quatre ans).

Une collecte choyée

Pour soutenir cette stratégie opportuniste et accroître sa collecte, la MACSF a renouvelé tout au long de l’année des opérations commerciales de suppression de frais sur versement (facturés normalement à 3%). Lesquelles ont porté leurs fruits : à rebours de la tendance, la mutuelle a enregistré une progression nette de son encours d’épargne retraite de plus de 900 millions d’euros, pour un encours total de plus de 28 milliards d’euros, dont un peu moins de 26 milliards d’euros en assurance vie. En brut, la collecte des produits d’épargne, à 2,047 milliards d’euros (avec 25% d’UC), a ainsi progressé de 75,8% sur un an.

Avec le renouvellement de son stock obligataire et l’arrivée à échéance d’une nouvelle partie de titres anciens aux rendements faibles entre 2024 et 2026, le rendement du fonds en euros de la MACSF devrait encore progresser à court et moyen terme. « Je suis très très confiant sur la progression à venir du fonds euros », a assuré à la presse Guillaume Rosenwald, directeur général épargne retraite du groupe.

Unités de compte : une performance de plus de 8% en gestion libre

Enfin, du côté des unités de compte, 2023 aura également été beaucoup plus satisfaisante pour les performances des fonds de sa gamme financière. Parmi les 22 fonds référencés par la mutuelle, seuls deux affichent une contreperformance (Schroder Global Energy Transition, à -12,71%, et OFI Precious Metals, à -8,98%). De quoi assurer aux épargnants en gestion libre une performance moyenne de plus de 8% sur ces fonds, mais paradoxalement plus limitée pour ceux en gestion profilée (de 3,68% pour le profil prudent à 6,19% pour le dynamique).

Fait de moins en moins fréquent qui mérite d’être souligné : la MACSF n’impose aucun investissement minimum en unités de compte pour ses contrats d’assurance vie et d’épargne retraite, et le rendement de 3,10% est le même pour tous les contrats, quelle que soit leur composition et l’exposition au risque de leurs titulaires.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité