Assurance vie : cru moyen pour le fonds en euros de Gaipare

Assurance vie : cru moyen pour le fonds en euros de Gaipare

Le rendement servi au titre de 2023 fait à peine mieux qu'en 2022...

Assurance vie : cru moyen pour le fonds en euros de Gaipare
Crédit photo © iStock

L’association d’épargnants Gaipare*, qui a su se distinguer ces dernières années grâce à la bonne performance de son fonds en euros, a quelque peu calé en 2023.

Avec un taux annoncé à 2,3%, seulement de 10 points de base supérieur à celui servi en 2022, son rendement tombe même sous la moyenne du marché, attendue autour de 2,5% au titre de 2023.

Ce rendement, par ailleurs servi en puisant un peu dans les réserves (+0,3%), situe même le support de l’association plutôt dans la deuxième partie de tableau alors que près d’une quinzaine de fonds en euros en assurance vie – sans compter ceux de l’épargne retraite – tirent déjà leur épingle du jeu avec des rendements annoncés supérieurs à 3%.

Provision pour participation

« Nous avons respecté en 2023 la politique de gestion prudente qui nous caractérise, a expliqué devant la presse ce mardi son président Georges Richelme. Nous avons fait le choix de la stabilité, de la prudence et de l’égalité entre tous les adhérents, en conservant notamment une bonne partie de notre provision pour participation (PPB) à 2,18%, pour assurer l’avenir. »

A lire aussi...Comptage

Après plusieurs belles années, le fonds en euros de Gaipare a été pénalisé par un stock d’obligations vieillissantes qui ne lui ont pas permis de profiter à plein du contexte de marché.

Sans compter que le nombre d’adhérents de cette association créée en 1983, « dont la majorité ont plus de 70 ans », poursuit sa décrue. Gaipare en compte actuellement 38.000 contre encore environ 43.000 courant 2022…

La prudence et la stabilité paient jusqu’à un certain point, l’innovation doit prendre le relais.

La concurrence est rude, et l’égalité entre les adhérents qu’elle propose – qui consiste à redistribuer le même rendement à tous les contrats, quelle que soit leur nature (assurance vie et capitalisation) et leur exposition aux unités de compte – n’est pas unique sur le marché. On retrouve aussi cette proposition chez plusieurs acteurs, dont certains ont particulièrement performé cette année (La France Mutualiste, Garance, MACSF…).

Pour redresser la barre, Gaipare promet de renouveler une partie de son offre commerciale avec son partenaire Allianz en 2024, et de poursuivre les opérations promotionnelles consistant à supprimer les frais sur versement.

*Groupement associatif interprofessionnel pour l’amélioration de l’épargne.

©2024
L'Argent & Vous

Plus d'actualités Epargne

Chargement en cours...

Toute l'actualité