Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Stéphane Furet, Directeur Général de Dorval Finance

Stéphane Furet Directeur Général de Dorval Finance

Saint-Gobain, Renault, Imerys, Micropole...
Stéphane Furet, Directeur Général de Dorval Finance

Boursier.com : Que pensez-vous du comportement des marchés en 2019 ?

S.F. : Depuis 20 ans, la performance de l'Eurostoxx50 réinvestis est en moyenne de +1,5% en rythme annuel. L'essentiel de cette progression provient de la hausse du marché parisien sur les 18 derniers mois... Ce mouvement d'appréciation récent est essentiellement liée aux gains des valeurs dites défensives de croissance que sont LVMH, Kering, L'Oréal, Pernod Ricard... Après une hausse de 34% en 2019 et seulement 2% de révision en hausse des résultats 2019 attendus, l'action du leader mondial des cosmétiques se négocie 34 fois ses résultats estimés sur le dernier millésime.

Boursier.com : De tels multiples sont-ils excessifs ?

S.F. : Si l'activité économique repart, les taux d'intérêt devraient s'apprécier ce qui aura mécaniquement un impact négatif sur la valorisation des défensives de croissance. Sur la période récente, ces valeurs ont été dopées par la baisse des taux, par le stress ambiant et par leur liquidité.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer le moral des intervenants ?

S.F. : Si la guerre commerciale est montée en intensité l'année dernière, elle tend désormais à s'atténuer. Les craintes liées au Brexit sont maintenant derrière nous et Boris Johnson pourrait même mettre en place un plan de relance au Royaume-Uni. Petit à petit, les projets d'investissement en Europe et dans le monde devraient redémarrer. Enfin, les hausses de salaires devraient contribuer à doper la consommation des ménages... Le contexte demeure donc globalement favorable aux actifs risqués.

Boursier.com : Quels sont les titres que vous appréciez en ce moment ?

S.F. : Parmi les grandes valeurs, l'action Total est attractive. Le rendement est intéressant, le prix du gaz devrait repartir à la hausse et le groupe a pris de bonnes initiatives dans les énergies renouvelables. Nous retenons aussi Saint-Gobain qui devrait bénéficier d'un redémarrage de la croissance économique et de gains internes de productivité. Renault se situe sur des niveaux de cours très bas alors que l'arrivée d'un nouveau patron est pour bientôt et que les immatriculations automobiles mondiales devraient se stabiliser. Le dirigeant qui va prendre la tête d'Imerys dans les prochaines semaines connaît bien la société, actuellement en bas de cycle. Il pourrait procéder à des arbitrages dans le portefeuille. De plus, Imerys devrait profiter de la reprise de l'activité manufacturière mondiale....

Boursier.com : Et du côté des small et midcaps ?

S.F. : Nous estimons que Micropole devrait afficher un exercice 2020 bien orienté. La rentabilité de la SSII poursuit son redressement aidée par une offre à valeur ajoutée dans la Data et le Cloud. La société affiche un bon couple croissance/valorisation. Nous restons positifs sur Solutions30 dont de nouveaux relais de croissance devraient monter en contribution (fibre optique en Europe, compteurs intelligents, bornes de recharge...) : toujours une forte visibilité sur une croissance moyen terme élevée.

©2020,