Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Ross McSkimming, Senior Investment Specialist - Equities chez Aberdeen Standard Investments

Ross McSkimming Senior Investment Specialist - Equities chez Aberdeen Standard Investments

Un fonds pour produire des impacts sociaux et environnementaux positifs et des rendements financiers supérieurs
Ross McSkimming, Senior Investment Specialist - Equities chez Aberdeen Standard Investments

Boursier.com : On connait les fonds RSI ou ESG. Les fonds " à impact " sont-ils différents ?

R.M. : Il existe une distinction claire entre les fonds ESG / ISR et les fonds à impact. L'investissement à impact désigne les investissements réalisés dans des sociétés, des organisations et des fonds dans le but de générer un impact social ou environnemental mesurable et bénéfique, ainsi qu'un rendement financier. Notre stratégie Global Equity Impact vise à produire des impacts sociaux et environnementaux positifs et des rendements financiers supérieurs aux benchmarks. Ce fonds vise à relever les défis à long terme : changement climatique, aux inégalités croissantes et à la production et la consommation non durables, de manière tangible et mesurable.

Boursier.com : Comment mesurez-vous la capacité d'une entreprise, et de son offre, à produire un impact ?

R.M. : Notre cadre de mesure s'articule autour de huit piliers d'impact, qui ont été fondés sur la base des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Pour chacun des 17 ODD, il existe un certain nombre d'indicateurs de performance clés sous-jacents, dont 232 objectifs/indicateurs. Nous utilisons les mêmes indicateurs de performance clés comme cadre de référence pour mesurer les critères d'impact d'une entreprise. Ainsi, par exemple, l'engagement d'une entreprise en matière d'énergie durable peut être mesuré avec des facteurs tels que l'accès aux marchés émergents, l'énergie propre ou encore l'efficacité énergétique. L'utilisation des mêmes indicateurs de performance que les Nations Unies fournira aux investisseurs une indication réelle de la différence et du changement positif qu'ils font.

Boursier.com : Comment opérez-vous la sélection de titres, le screening au sein de votre fonds Global Equity Impact Fund chez Aberdeen?

R.M. : Notre fonds se concentre principalement sur les actions dont les valeurs sont sous-évaluées et où les produits ou services offerts par les entreprises ont un impact positif, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). Au sein de notre notre univers d'investissement mondial, nous commençons avec 5 000 actions et filtrons jusqu'à obtenir 750 idées " à acheter ". C'est à partir de cette liste de 750 actions financièrement intéressantes que nous évaluerons ensuite l'impact. Sur les 750 idées " à acheter ", nous avons identifié environ 120 idées d'impact qui composent l'univers d'investissement de la stratégie Global Equity Impact. Cela inclut les actions des marchés développés et émergents. À partir de cette liste de plus de 120 idées d'investissement, nous avons une large représentation de nos huit piliers d'impact, y compris l'économie circulaire, l'énergie durable, l'inclusion financière, la santé et les soins sociaux et, par conséquent, nous investissons donc dans tous les objectifs de développement durable (ODD). Cela permet en outre une diversification suffisante pour le portefeuille.

Boursier.com : Avez-vous des exemples de sociétés en portefeuille et de la raison pour laquelle vous les avez intégrées ?

R.M. : International (ASAI) est un organisme de microfinance qui offre des services financiers aux femmes micro-entrepreneures, qui sont au seuil de la pauvreté, dans les économies à faible revenu. La Banque mondiale estime qu'environ 1,7 milliard d'adultes (soit 31% de la population adulte mondiale) n'ont pas accès aux services financiers traditionnels. Opérant en Asie et en Afrique, ASAI utilise ces données pour cibler ses services dans les pays où l'inclusion financière est la plus faible. Le groupe Costa est la plus grande entreprise horticole d'Australie, dédiée à la production de fruits et légumes frais et engagée dans des pratiques agricoles commerciales durables. Les produits Costa font partie d'un régime alimentaire équilibré et les pratiques agricoles de Costa s'efforcent de protéger et d'améliorer l'environnement naturel. Ils ont des objectifs à long terme pour améliorer les rendements par hectare de terres agricoles, utiliser moins d'intrants tels que l'eau ou l'énergie et gérer les déchets et la biodiversité. Vestas conçoit, fabrique, installe et entretient des éoliennes, avec des éoliennes 92GW installées dans 79 pays. Avec pour mission "de fournir les meilleures solutions énergétiques durables au profit des clients de Vestas et de la planète". L'ambition de Vestas est de réduire les coûts énergétiques et d'aligner les coûts de l'énergie éolienne sur ceux du charbon et du gaz. Vestas propose des technologies et des services qui accéléreront la transition vers un mix énergétique plus durable. À compter de 2017, une éolienne Vestas générera 30 à 50 fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme tout au long du cycle de vie. Ces éoliennes émettent 1% de dioxyde de carbone par kWh par rapport à une centrale au charbon.

Boursier.com : Le fonds n'a été lancé qu'il y a un an et demi, mais quel est son niveau de performance à ce stade ?

R.M. : Lors de l'évaluation du fonds, il est important de tenir compte à la fois du rendement financier et de sa contribution aux ODD. En cumul annuel, le fonds devance l'indice MSCI All Country World Index. À plus long terme, le fonds a suivi le rythme de l'indice.

©2019-2020,