Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Raphael Moreau, Gérant chez Amiral Gestion

Raphael Moreau Gérant chez Amiral Gestion

MGI Coutier, Burelle, Alstom et une obligation Maurel & Prom...
Raphael Moreau, Gérant chez Amiral Gestion

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer les indices boursiers dans les prochaines semaines ?

R.M. : Nous ne faisons pas de pari sur l'évolution des indices... Mais on peut constater que les risques macroéconomiques sont aujourd'hui bien identifiés... Or, plus les investisseurs sont conscients des risques, moins le marché est risqué ! Nous travaillons selon la méthode du Pe de Shiller. Ce ratio lisse les résultats des sociétés sur une période de 10 ans... Il mesure la capacité des entreprises à générer des profits sur un cycle complet. Cet indicateur montre que la bourse américaine se situe sur des niveaux élevés, tandis que le marché japonais est lui aussi assez onéreux. Quant aux marchés européens, ils se situent sur leur moyenne de long terme...

Boursier.com : Que peut-on en conclure selon vous ?

R.M. : Les actions européennes demeurent intéressantes... Dans l'ensemble, la dynamique des résultats des sociétés est favorable. On a eu un effet d'inertie lié à la faiblesse des taux et à la baisse de l'Euro qui joue aujourd'hui dans un sens positif. Avec une certaine détente de l'environnement, on bénéficie aujourd'hui de forces de rappel comme une reprise de l'investissement. Cet effet rattrapage permet d'être relativement serein quant aux perspectives des entreprises et à l'évolution des actions françaises...

Boursier.com : Pouvez-vous évoquer vos principales lignes en portefeuille ?

R.M. : Certains dossiers affichent une faible valorisation, mais nous avons des doutes sur la stratégie suivie par le management. Il convient notamment d'être vigilant vis-à-vis des sociétés qui font des acquisitions onéreuses dans des secteurs à la mode. Dans les ESN, nous aimons beaucoup Aubay. Cette entreprise très bien gérée a démontré sa capacité à afficher une croissance organique soutenue. Sur un segment bien orienté, Aubay agrège des compétences avec des opérations de croissance externe intelligentes. Devoteam constitue la première position du fonds Sextant PME. Cette valeur constitue une belle histoire de redressement avec un cours de bourse attractif. Les multiples de Devoteam demeurent raisonnables avec un potentiel d'amélioration des marges sur plusieurs filiales. De plus, l'offre a été repensée avec un focus sur le digital...

Boursier.com : Vous aimez particulièrement les équipementiers automobiles...

R.M. : Plusieurs valeurs de ce secteur restent étonnamment peu chères. C'est le cas de MGI Coutier avec une équipe de management de grande qualité. Les nouveaux réservoirs SCR conduisent à une légère dilution des marges, mais ils offrent l'opportunité à MGI Coutier d'être davantage présent chez plusieurs grands constructeurs automobiles. La maison mère de Plastic Omnium, Burelle, continue de se traiter avec une décote boursière assez importante sur la valeur de son patrimoine...

Boursier.com : Avez-vous investi dans le secteur du pétrole ?
R.M : Nous avons pris position sur une obligation convertible Maurel et Prom à échéance 2019... Maintenant que la fusion avec MPI est achevée, le bilan est assaini, d'autant que la société dégage un free cash-flow positif au-dessus de 40USD/baril. Cette "OC" bénéficie d'une importante capacité de rebond. Dans les grandes valeurs, nous aimons bien Alstom qui déploie une stratégie industrielle intéressante avec un cours de bourse largement déprécié...

©2016-2020,