Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Pierre-Edouard Boudot, Analyste chez Natixis

Pierre-Edouard Boudot Analyste chez Natixis

Unibail, Klépierre, Gécina et Foncière des Régions...
Pierre-Edouard Boudot, Analyste chez Natixis

Boursier.com : Pourquoi l'immobilier coté constitue-t-il une opportunité d'investissement selon vous ?

P-E.B. : Plusieurs éléments d'ordre macroéconomique militent en faveur de l'immobilier coté : d'abord, l'environnement de taux qui devrait rester pour longtemps favorable, ensuite, la situation économique qui s'améliore en zone euro et en France, ce qui devrait amener une amélioration de l'activité locative. Les différents marchés immobiliers devraient bénéficier de ce contexte économique, notamment l'immobilier de bureaux, mais aussi toujours l'immobilier de commerces...

Boursier.com : Quels titres présentent le plus de potentiel à vos yeux ?

P-E.B. : Nous sommes à l'achat sur Unibail-Rodamco, avec un objectif de cours de 261,10 Euros, soit un potentiel de près de 15%, et sur Klépierre, en visant 44,10 Euros, soit un potentiel de +11%. Nous recommandons aussi l'achat de Gecina, avec un objectif de cours de 131,4 Euros, soit +19% et de Foncière des Régions en visant 87,90 Euros, soit 15% de potentiel. Des potentiels de progression des titres auxquels il faut ajouter des rendements assez significatifs, comme celui qu'affiche Gecina, à 4,5%. En revanche, nous sommes "neutres" sur Mercialys et Terreïs et sommes à "réduire" sur Icade et Société Foncière Lyonnaise.

Boursier.com : Quels sont les atouts d'Unibail Rodamco, leader du secteur ?

P-E.B. : Unibail Rodamco détient un patrimoine de 31 MdsE avec des centres commerciaux emblématiques comme les "4 Temps" à La Défense. La foncière table sur une croissance de 6 à 8% de son bénéfice par action récurrent en 2015. Elle est en mesure de concrétiser des hausses de revenus locatifs supérieures à l'indexation grâce à la qualité de son portefeuille. Le titre se traite avec une prime de 28% sur son Actif Net Réévalué 2015, prime résultant de son statut de leader européen des foncières de centres commerciaux. Le groupe devrait aussi poursuivre certains arbitrages d'actifs, ce qui pourrait l'amener à retourner du cash aux actionnaires, en plus du dividende annuel de 9,60 Euros minimum...

Boursier.com : Que pensez-vous de Klepierre ?

P-E.B. : Nous visons un cours de 44,10 Euros. Nous identifions plusieurs leviers importants de croissance pour Klepierre, dont notamment la taille et la qualité de son 'pipeline', la rationalisation et la mise en valeur du portefeuille de Corio, les synergies de coûts liées à la reprise de Corio. Nous tablons sur une progression du cash-flow net récurrent de 5% et de 6% du dividende de façon à rattraper les meilleurs acteurs du secteur en matière de distribution...

Boursier.com : Hors actions, recommandez-vous d'autres supports d'investissements cotés ?

P-E.B. : Notre analyste "crédit" recommande à l'achat la dette senior Corio 3,25% à échéance 2021 qui offre une petite prime par rapport à l'obligation Klepierre 4,75% 2021, alors que la dette de Corio a été transférée à Klépierre... De plus, comme nous l'avons déjà dit, le nouveau groupe devrait profiter des synergies de coûts liées à la fusion...

©2015-2020,