Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Philip Best, Associé et gestionnaire de fonds chez Quaero Capital

Philip Best Associé et gestionnaire de fonds chez Quaero Capital

Une expertise sur les petites et moyennes capitalisations
Philip Best, Associé et gestionnaire de fonds chez Quaero Capital

Boursier.com : Quelle est la philosophie de gestion qui anime Quaero Capital ?

P.B. : Nous possédons une expertise sur les " vraies " small caps, avec des années d'analyses de sociétés dont la capitalisation est inférieure à 1 Milliard d'Euros. Nous sommes des investisseurs " value ", recherchant les titres décotés car délaissés par le Marché. Nous sommes ouverts d'esprit pour regarder les sociétés qui viennent de décevoir à court terme, mais qui conservent une certaine solidité financière. Les titres affectés en Bourse présentent de réelles opportunités dans le cadre d'un redressement engagé par le management. Nous nous positionnons généralement dans une optique de moyen terme et de réalisation du redressement. Cela implique que nous sommes " contrariants " : nous n'achetons pas de titres qui s'échangent sur leurs plus hauts en Bourse...

Boursier.com : Quels sont vos fonds concernant cet univers de valeurs ?

P.B. : Nous gérons quatre fonds dans cet univers de petites capitalisations : Argonaut dédié aux microcaps et qui affiche +15,8% sur trois ans, avec un encours de 186 ME, Smaller European Companies pour les petites et moyennes capitalisations européennes affichant +13,1% sur trois ans et disposant d'un encours de 495 ME, Swiss Small & Mid Cap, pour les petites et moyennes capitalisations suisses avec un encours de 500 ME et New Europe de 173 ME dédié aux petites et moyennes capitalisations des pays d'Europe de l'Est.

Boursier.com : La sous-performance des petites et moyennes capitalisations depuis le 1er janvier, après des années de surperformance, ne préfigure-t-elle pas un retournement de tendance en défaveur de ces valeurs-là face aux grosses capitalisations ?

P.B. : Le redressement des marchés en avril et mai s'est fait sans les petites et moyennes capitalisations. Mais notre position consiste à nous focaliser sur les dossiers avec une vision bottom-up, sans juger un trend de Marché, par définition toujours passager. Notre croyons à la recherche fondamentale et nous nous fondons sur notre propre analyse, interne, et sur notre profondeur de connaissance du marché des petites et moyennes capitalisations en Europe.

Boursier.com : Des exemples de titres qui ont vos faveurs ?

P.B. : Nous apprécions l'assureur April, dont le patron fondateur se rémunère uniquement par dividende. C'est un élément que nous apprécions... Le management est aujourd'hui dans une configuration qui le pousse à privilégier la rentabilité, notamment avec des positionnements de niche comme l'assurance motos en Espagne. Le titre qui se traite sur un cours de trois fois inférieur à son plus haut historique, se paye 12,2 fois son bénéfice attendu en 2018 et affiche un rendement de 1,9%. Nous apprécions aussi Groupe Gorgé, dont la valorisation ne tient pas compte de ses deux autres participations, Tradition en Suisse, qui est la maison-mère de Viel & Cie...

Boursier.com : Quelle sera la spécificité du fonds Minotaur que vous vous apprêtez à lancer ?

P.B. : Nous lançons le fonds " Minotaur " visant un portefeuille concentré de 10 à 12 positions et un encours de 150 ME. L'idée est de mettre en oeuvre un engagement constructif avec les managements des sociétés en portefeuille sur un certain nombre de points : allocation du capital, politique de distribution, ventes d'actifs, problématique ESG, animation du titre. Nous visons des participations de plus de 5% au capital et souvent de plus de 10%, avec des représentants au Conseil.

©2018-2021,