Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Olivier Gentier, Directeur général d'Advize

Olivier Gentier Directeur général d'Advize

Avec Advize, vous bénéficiez d'experts qui suivent votre épargne et de la réactivité qui va avec...
Olivier Gentier, Directeur général d'Advize

Boursier.com : Pouvez-vous nous rappeler le positionnement d'Advize ?

O.G. : Advize propose aux particuliers une nouvelle approche pour dynamiser son épargne... Nous offrons un service de conseil et de suivi personnalisés sur le contrat d'assurance-vie "Ma Sentinelle Vie" assuré par Generali Vie. Nous ne proposons pas une gestion sous mandat... Nous nous plaçons dans le cadre d'une vraie gestion où l'investisseur reste libre de faire ce qu'il veut de son contrat... Il va simplement être encadré et conseillé durant toute la durée de son investissement. Nous utilisons à cet effet les compétences de MorningStar pour construire des portefeuilles modèles correspondant à chacun des profils des investisseurs...

Boursier.com : Comment déterminez-vous le profil de vos clients ?

O.G. : On détermine le profil du client à l'issue d'un questionnaire que ce dernier remplit quand il ouvre un compte chez nous. Nous avons déterminé 5 profils, du plus prudent au plus audacieux...A chaque profil va correspondre un portefeuille modèle. L'épargnant reste libre de choisir son profil.

Boursier.com : De quelle manière ?

O.G. : L'allocation de départ est valable quand on la met en place. Elle est ensuite évolutive en fonction de différents paramètres, à commencer par les conditions de marchés... Nous avons donc mis en place un système de "météo de l'épargne" qui est un reporting hebdomadaire adressé à chacun de nos clients et qui comporte des informations sur son épargne, comment celle-ci a évolué sur la semaine, accompagné d'un commentaire de marché... L'envoi est automatique et très apprécié de nos clients. S'il y a des ajustements en termes de gestion à opérer, il est possible de revoir les pondérations ou allouer différemment ses actifs... Le client reçoit alors une alerte qui va lui expliquer dans un langage clair et simple, quel est le problème détecté ou l'opportunité signalée... Et la solution qui lui est proposée ! Quels sont les fonds qu'il faut arbitrer, les pondérations à observer, etc... Quand il va accéder à son espace client, il va visualiser ce que cela implique concrètement. Le client n'a plus qu'à valider l'opération. S'il est d'accord, l'instruction part chez l'assureur et l'arbitrage est mis en place. C'est donc très innovant dans la démarche...

Boursier.com : Vous insistez sur les notions de souplesse et de réactivité...

O.G. : Généralement il faut sortir sa calculette avec toutes les lourdeurs qui sont liées à la gestion d'un contrat d'assurance-vie traditionnel... Avec Advize, vous bénéficiez d'experts qui suivent votre épargne et de la réactivité qui va avec... Encore une fois, le client au bout du compte reste libre d'agir ou non. Une situation personnelle, patrimoniale, familiale ou autre, peut connaître des changements, les données de base peuvent évoluer... Il convient donc d'en tenir compte. On peut même repartir sur un nouveau profil si des données ont profondément évolué dans le cadre de sa situation patrimoniale. Depuis 2012, la performance du profil audacieux net de frais est de 76,05%. A l'autre bout de la chaîne, la gestion prudente a rapporté près de 20%...

Boursier.com : Quel est le profil-type de votre clientèle ?

O.G. : Nous avons une clientèle plutôt masculine au 3/4, qui s'intéresse à l'épargne, qui a des affinités avec la finance et les placements, mais qui n'est pas forcément autonome... Plus récemment, nous avons observé des profils qui comprennent un peu moins les marchés, mais qui perçoivent l'intérêt de maîtriser le couple risque/performance dans le cadre de leurs placements. Si l'on recherche plus de rendement, il faut prendre plus de risque... Cela est très bien compris par nos clients...

Boursier.com : A partir de quel montant peut-on souscrire ?

O.G. : Le contrat est accessible sur advize.fr à partir de 500 euros si on met en place des versements réguliers et de 1.000 euros sans versement régulier avec des frais maximum de 0,85%. Toutes les opérations de souscription, de versements, de rachats ou d'arbitrages sont gratuites...

©2017-2020,