Marc Réveillaud, Gérant d'ID France Smidcaps

Marc Réveillaud Gérant d'ID France Smidcaps

Aubay, Infotel ou Devoteam...
Marc Réveillaud, Gérant d'ID France Smidcaps

Boursier.com : Etes-vous surpris par la forte baisse des valeurs moyennes sur la fin 2018 ?

M.R. : Plusieurs sources d'incertitude s'étaient accumulées progressivement avec les inquiétudes autour de la croissance chinoise, la situation italienne, le Brexit... La volatilité avait d'ailleurs augmenté sur la première partie de l'année. La révision en baisse des prévisions macroéconomiques a servi de déclencheur au fort mouvement baissier observé sur les derniers mois de 2018. Le contexte est alors devenu anxiogène. De plus, l'année écoulée a été marquée par un nombre record d'avertissements sur les résultats avec des sanctions souvent très violentes.

Boursier.com : Les small caps ont particulièrement souffert...

M.R. : C'est la première fois depuis sept ans que les small caps ont affiché une sous-performance sur les grands indices. Elles ont affiché leur pire performance boursière depuis 2008 avec une décollecte de l'ordre de 10% sur l'année. Parmi les valeurs figurant dans le Cac Small, 75% d'entre elles ont affiché une baisse en 2018 avec une contre-performance marquée de l'automobile et des matières premières. Aujourd'hui, les sorties dans les fonds small et mid caps sont revenues sur les niveaux habituels... De plus, les niveaux de valorisation des valeurs moyennes sont attractifs et certains grands institutionnels en profitent pour se replacer sur ce compartiment de la cote.

Boursier.com : Comment interprétez-vous le comportement actuel des investisseurs ?

M.R. : Les investisseurs privilégient aujourd'hui les sociétés ayant une croissance visible, un flux d'annonces favorables et une liquidité élevée. Dans le cadre de la gestion du fonds, j'étudie aussi de manière spécifique l'état du carnet de commandes des entreprises où nous investissons et leur décote. Dans une démarche contrariante, j'accumule quelques liquidités afin de pouvoir saisir les opportunités susceptibles de se présenter en raison de la volatilité des cours.

Boursier.com : Quels sont les secteurs que vous appréciez ?

M.R. : Les ESN bénéficient d'une demande bien orientée en provenance notamment des banques et de la distribution qui doivent réorienter leur business sur le digital. Au sein des ESN, il convient de sélectionner les sociétés qui ont les moyens d'attirer les talents et de les fidéliser. Au sein de cet univers, nous sommes positionnés sur Aubay, Infotel ou Devoteam.

Boursier.com : Avez-vous participé à des introductions récentes ?

M.R. : Durant l'année écoulée, 18 IPO ont été effectuées au lieu de 14 en 2017. Dans cet univers, 2CRSI a retenu notre attention avec un modèle économique séduisant et une équipe dirigeante de qualité. Au sein du compartiment technologique, le fonds ID France Smidcaps est également placé sur Ateme ou Aurès.

Boursier.com : Quels sont les autres dossiers qui vous semblent intéressants ?

M.R. : Fountaine Pajot bénéficie d'une croissance sensible de son carnet de commandes tandis que l'intégration de Dufour devrait permettre de dégager des synergies significatives. Nous apprécions aussi Trigano dont la chute du titre l'an passé très excessive dans la mesure où les ventes de camping cars résistent bien, que le groupe a encore un potentiel de gains de parts de marché et le bilan pour réaliser de nouvelles acquisitions...

©2019,

Partenaires de Boursier.com