Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Marc Réveillaud, Gérant d'ID France Smidcaps

Marc Réveillaud Gérant d'ID France Smidcaps

Delta Plus, Plastivaloire, Ymagis...
Marc Réveillaud, Gérant d'ID France Smidcaps

Boursier.com : Quelles sont les spécificités de votre fonds ?

M.R. : Tout d'abord, la maison de gestion concernée est Twenty First Capital qui gère environ 1,5 Milliard d'Euros avec une expertise multiple dans les small caps, le high yield, les pays émergents... Le fonds ID France Smidcaps atteint aujourd'hui plus de 200 Millions d'Euros d'encours. Il est équipondéré c'est-à-dire que le fonds comprend environ 50 valeurs représentant chacune autour de 2% des actifs. La pondération des valeurs concernées tient toutefois compte de la liquidité. Autre point important, nous sommes en partenariat avec ID Midcaps, société dédiée à l'analyse des petites et moyennes capitalisations boursières. Ce modèle unique d'externalisation de l'analyse nous donne une latitude de réflexion assez unique qui nous pousse à questionner nos positions en portefeuille quotidiennement.

Boursier.com : Quelles valeurs appréciez-vous ?

M.R. : Le fonds n'intervient pas sur les biotechs ni sur les valeurs foncières. Notre sélection repose sur des sociétés françaises présentant une décote significative, une rentabilité satisfaisante et un management de qualité. Nous fixons un objectif de cours pour chaque société figurant dans le portefeuille.

Boursier.com : Votre première position est actuellement Direct Energie...

M.R. : La ligne Direct Energie a été constituée progressivement avant l'OPA de Total à 42 Euros par action. Nous sommes assez confiants sur ce dossier. Il nous semble que l'offre pourrait être relevée ce qui nous incite à conserver la position.

Boursier.com : Quel est votre sentiment à l'égard de l'évolution future des indices ?

M.R. : Les principales données macroéconomiques sont bien orientées. L'environnement économique est plutôt porteur. En effet, même si le PIB français n'a crû que de +0.3% au premier trimestre (contre +0.7% au dernier trimestre 2017), entre autres dû à une baisse de la consommation des ménages, les carnets de commandes des entreprises sont bien remplis, les taux d'intérêts sont bas, et le taux d'utilisation de l'appareil de production est plutôt haut (+85.3% en avril). Le premier trimestre a été marqué par des publications assez hétérogènes. Les secteurs de la construction, des biens d'équipements et surtout des services se portent particulièrement bien. Dans les services, les ESN et les sociétés d'intérims affichent des croissances très soutenues. Le secteur automobile continue à bien se comporter en particulier en Europe. En revanche, dans l'aéronautique et le secteur agricole, les récentes publications se sont avérées plus décevantes. A noter aussi que les intérêts étrangers s'intéressent de plus en plus aux smallcaps tricolores ce qui alimente un flux acheteur régulier sur ce segment de la cote. Ainsi, nous sommes aujourd'hui globalement positionnés sur les valeurs cycliques comme Jacquet Métal, Derichebourg qui ont des multiples élevés mais peuvent bénéficier d'une montée des matières premières et d'un autre côté sur le redémarrage du cycle industriel avec des sociétés comme Haulotte et Manitou qui peuvent profiter de la sortie de cette période de sous-investissement que nous avons traversé.

Boursier.com : Quelles sont vos autres idées fortes ?

M.R. : Delta Plus conserve un potentiel d'appréciation non négligeable. Tout comme Plastivaloire qui reste une de nos convictions. Autre choix avec Ymagis qui a publié un exercice 2017 en demi-teinte sur une partie de son activité, mais dont nous attendons du mieux en 2018.

©2018-2021,