Jean-François Delcaire, Gérant du fonds HMG Découvertes

Jean-François Delcaire Gérant du fonds HMG Découvertes

Lagardère, M6, Tarkett, Neoen, Oeneo...
Jean-François Delcaire, Gérant du fonds HMG Découvertes

Boursier.com : Le mouvement actuel de reprise des indices vous semble-t-il durable ?

J-F.D. : Ce rebond est alimenté par des nouvelles un peu meilleures sur le plan de l'inflation ou du pétrole. Mais cette remontée des indices est essentiellement d'ordre technique, elle est alimentée par des algorithmes, la gestion passive ou des hedge funds... Ce ne sont probablement pas les investisseurs finaux qui sont revenus à l'achat.

Boursier.com : Quelle est votre méthode de sélection de titres ?

J-F.D. : Nous ciblons tout d'abord les bonnes niches dans des secteurs favorables au capitalisme. Ensuite vient la qualité des hommes et de la gouvernance avec un alignement des intérêts avec les actionnaires. Enfin, la force de rappel des opérations financières constitue un moteur de surperformance.

Boursier.com : Lagardère figure parmi vos premières lignes, quels sont le arguments en sa faveur ?

J-F.D. : Le cours a baissé pour des raisons techniques avec une liquidité devenue plus faible à la suite de l'OPA menée par Vivendi. Nous aimons bien Lagardère qui bénéficie de la solidité de ses métiers. Le travel retail profite de la reprise des déplacements et l'édition est pérenne sur la durée. Avec la reprise en main par Vivendi, la gestion s'améliore. Enfin, Lagardère constitue une situation spéciale dans la mesure où Vivendi pourrait à terme reprendre les minoritaires...

Boursier.com : Parmi vos principales convictions, on trouve aussi M6...

J-F.D. : M6 est la chaîne de télévision la mieux gérée d'Europe. Parmi ses atouts, on peut citer le dividende, le free cash-flow, l'allocation du capital... Nous avons renforcé la ligne autour de 10 Euros même s'il n'y a plus d'opération financière à attendre à court terme. Nous sommes également positionnés sur NRJ Group qui affiche une forte décote compte tenu de la valeur de l'immobilier et du cash...

Boursier.com : Vous avez récemment pris position sur Tarkett, pour quelles raisons ?

J-F.D. : Le portefeuille de Tarkett est de bonne qualité et les dernières publications financières de la société sont solides. De plus, une opération financière est possible alors que le concert composé de la famille Deconinck et de Wendel a franchi à la hausse le seuil de 90% du capital.

Boursier.com : Quels sont vos derniers achats ?

J-F.D. : Nous avons renforcé Eurofins qui a beaucoup baissé dans le sillage de la fin de la crise sanitaire en Europe. Cette valeur nous semble délaissée à tort. Elle présente de bonnes perspectives avec une valorisation attrayante... Nous avons aussi acheté Neoen qui profite de bonnes perspectives. Avec le retour en arrière des cours d'Oeneo, ce dossier est redevenu attractif alors que la qualité de son positionnement n'a pas varié.

©2022