Jean-François Delcaire, Gérant du fonds HMG Découvertes

Jean-François Delcaire Gérant du fonds HMG Découvertes

Le Bélier, Pierre et Vacances, Maurel et Prom...
Jean-François Delcaire, Gérant du fonds HMG Découvertes

Boursier.com : Quelles sont les particularités du fonds HMG Découvertes ?

J-F.D. : Ce fonds entend sortir des sentiers battus. Nous avons environ 400 rendez-vous par an avec des dirigeants de sociétés cotées... Pour parfaitement connaître le modèle économique de ces entreprises et s'assurer de la confiance que nous pouvons leur accorder, nous allons sur le terrain en nous rendant aux Assemblées Générales, à des salons professionnels... Dans une logique défensive, HMG Découvertes sélectionne des valeurs à la structure financière solide et détenant une marque bien implantée. Par ailleurs, les opérations de fusions acquisitions constituent un des moteurs de performance du fonds. Au cours des derniers mois, nous avons ainsi bénéficié des OPA sur Locindus, Aufeminin ou Spir.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer ce mouvement des fusions-acquisitions en 2019 ?

J-F.D. : Nous pensons que ce phénomène devrait s'accélérer sur la nouvelle année. Jusqu'à cet été, les multiples souvent généreux des valeurs moyennes ne permettaient pas aux acquéreurs potentiels d'offrir des primes conséquentes... La situation a bien changé de ce point de vue avec la consolidation intervenue ces derniers mois. De plus, les fonds de private equity ont beaucoup de cash disponible alors que les ratios demeurent élevés dans le non coté. De nouvelles opportunités arrivent comme le montre les dernières annonces sur Parrot, Soft Computing, Harvest ou Keyyo. Elles pourraient se multiplier en 2019...

Boursier.com : Quelles sont les introductions auxquelles vous avez participées ?

J-F.D. : La plupart du temps, le modèle économique d'une société qui arrive en bourse est peu abouti. En outre, une entreprise n'organise une IPO que si elle y est contrainte. Nous avons néanmoins pris position sur le concepteur de serveurs informatiques 2CRSI dont l'équipe de direction passionnée par son métier me paraît pour une fois vraiment digne de confiance...

Boursier.com : La conjoncture économique est-elle favorable ?

J-F.D. : Pour l'heure, la préoccupation numéro 1 des dirigeants d'entreprises porte sur la difficulté à recruter les bons profils. La conjoncture demeure globalement favorable à l'exception du secteur automobile qui ralentit, de la construction qui a moins de moteurs fiscaux et de la distribution.

Boursier.com : Que pensez-vous de la valorisation du marché parisien ?

J-F.D. : La situation actuelle des valeurs moyennes est celle d'un retour à la moyenne après une surperformance qui a démarré en novembre 2012. La valorisation actuelles des small et midcaps est en ligne avec celle des grandes valeurs.

Boursier.com : Quels sont vos dossiers favoris ?

J-F.D. : Le Bélier fabrique des étriers de freins en aluminium dont la demande est portée par l'allègement des véhicules, une thématique qui va dans le sens de l'histoire... Sur un marché est situation d'oligopole, Le Bélier affiche des marges élevées avec des ratios aujourd'hui dépréciés. Le cours de Pierre et Vacances est très bas alors que Center Parcs fonctionne bien et que le nouveau patron apporte un regard neuf. Les marchés adressés par Manitou sont diversifiés et la société est très bien gérée. La baisse des cours sur ce dossier est excessive... Enfin, Maurel et Prom a souffert de la chute du baril mais la valeur est désormais décotée eu égard à la somme de ses actifs.

©2019,

Partenaires de Boursier.com