Jean-François Arnaud, Gérant du fonds Talence Euromidcap

Jean-François Arnaud Gérant du fonds Talence Euromidcap

Les convictions fortes de Talence Euromidcap pour 2018...
Jean-François Arnaud, Gérant du fonds Talence Euromidcap

Boursier.com : Les petites et moyennes capitalisations ont une nouvelle fois fait mieux que les grandes valeurs en 2017. Le CAC Small&Mid affiche une performance deux fois supérieure à celle du CAC40. Quels éléments plaident pour une poursuite du mouvement en 2018 ?

J-F.A. : La surperformance des petites et moyennes valeurs en France, mais également sur la zone euro, s'explique principalement par le fait que celles-ci génèrent des taux de croissance bénéficiaire sensiblement supérieurs à ceux des grandes capitalisations... Nous sommes convaincus que ceci perdurera en 2018, voire même s'amplifiera, car les valeurs moyennes devraient plus profiter de la reprise économique en Europe que les grandes valeurs, ayant une part significative de leur activité concentrée en Europe. Par ailleurs, ce compartiment devrait encore profiter des opérations de fusions-acquisitions, laissant apparaître des primes importantes par rapport aux derniers cours cotés...

Boursier.com : Quelles ont été les plus belles performances au sein du portefeuille Talence Euromidcap en 2017 ?

J-F.A. : Trois valeurs françaises se sont particulièrement distinguées (Sopra-Steria, Orpea et Rubis). Au niveau de la zone Euro, ce sont les valeurs allemandes qui auront réalisé les plus belles performances avec des titres tels que Wirecard, Cancom et VTG. Enfin, en Italie la société Reply réalise également un très beau parcours...

Boursier.com : Sur quelles thématiques porteuses allez-vous miser en 2018 ?

J-F.A. : Talence Euromidcap se concentrera pour 2018 sur trois thématiques qui selon nous disposent encore d'un fort potentiel de revalorisation : les valeurs liées à la transformation digitale, les sociétés cycliques et les "must have" (entreprises qui affichent un leadership, positionnées sur des marchés en croissance, qui disposent de véritables barrières à l'entrée et d'une bonne visibilité, ayant la capacité de maintenir voire d'améliorer leur rentabilité opérationnelle, dirigées par un management de qualité et ayant une structure financière en adéquation avec son métier).

Boursier.com : Quelles sont vos principales convictions pour 2018 ?

J-F.A. : Les convictions fortes de Talence Euromidcap pour 2018 sont Cancom (société allemande spécialisée dans la vente de produits et services informatiques), Nexans (entreprise française qui produit et commercialise des câbles de transmission et distribution d'électricité), Orpea (groupe français qui exploite des maisons de retraite), Wirecard (société allemande qui offre des services de paiement et traitement sur internet) et Applus (entreprise espagnole spécialisée dans les services d'inspection, de certification...).

Boursier.com : Nexans et Europcar, deux valeurs du fonds, ont quelque peu déçu en fin d'année... Avez-vous modifié vos opinions sur ces titres ?

J-F.A. : Nexans reste une des convictions fortes du portefeuille pour 2018. Le titre a mal réagi à l'annonce mi-décembre du nouveau 'business plan' 2018-2022, considéré par les investisseurs comme décevant... Pour notre part, nous estimons que, comme à son habitude, le management a fait preuve d'une grande prudence et que de nombreux catalystes (reprise de la croissance externe, meilleure croissance organique au fil des trimestres...) devraient permettre au titre de voir sa décote par rapport à son principal concurrent Prysmian se réduire sensiblement.
Concernant Europcar, le fort repli du titre au cours du second semestre trouve son explication à travers une légère déception lors de la publication des résultats du troisième trimestre. Nous restons confiants quant à l'atteinte des prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2017, guidance confirmée par le management d'Europcar. Le titre dispose selon nous d'un potentiel de revalorisation significatif compte-tenu de ses très faibles multiples...

©2018,

Partenaires de Boursier.com