Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Hervé Thiard, Directeur Général de Pictet Asset Management

Hervé Thiard Directeur Général de Pictet Asset Management

900 valeurs cotées sont liées à l'industrie de l'eau...
Hervé Thiard, Directeur Général de Pictet Asset Management

Boursier.com : Pourquoi l'eau est-elle une thématique d'investissement intéressante ?

H.T. : L'eau est disponible en quantité limitée. Cependant, la demande ne fait que croitre du fait de l'augmentation de la population, la croissance économique et l'agriculture intensive. En 30 ans le prix de l'eau a été multiplié par 6, soit 3 fois plus que le pétrole. Quand vous avez un tel décalage structurel entre l'offre et la demande il y'a naturellement une opportunité d'investissement. Le rééquilibrage se fera au prix d'investissements importants dans les infrastructures, les technologies de traitement, le recyclage, les techniques d'irrigation... Ce marché, nous l'estimons à plus de 600 milliards de dollars et sa croissance entre 4 et 6 % par an, bien plus que la croissance mondiale.

Boursier.com : Existe-t-il beaucoup de valeurs concernées ?

H.T. : 900 valeurs cotées sont liées à l'industrie de l'eau. Elles se trouvent autant en Europe qu'aux Etats Unis et de plus en plus sur les marchés émergents. Le gisement se répartit entre les valeurs de services aux collectivités ou " utilities " comme typiquement Véolia, les sociétés technologiques productrices de filtres, pompes, techniques de dessalement et de purification et enfin les sociétés de contrôle de la qualité de l'eau. De ce gisement, nous extrayons 50 à 70 valeurs pour constituer le portefeuille de Pictet Water.

Boursier.com : Quelles sont vos principales convictions ?

H.T. : Les Etats Unis et la chine prévoient de stimuler leur économie par de vastes programmes d'infrastructures, ce qui profitera au secteur de l'eau. Les corrections récentes vont relancer les opérations d'acquisition par les grands acteurs riches en liquidités. A court terme, l'inflation et les craintes de hausse de taux incontrôlées pèsent sur la valorisation boursière des " utilities ". Nous pensons que ces sociétés parviendront à répercuter l'inflation sur leurs marges. Nous profiterons des corrections pour renforcer notre allocation sur ce segment.

Boursier.com : Que pensez-vous de Veolia et de Suez ?

H.T. : Suez a été renforcée dans le portefeuille à la suite de la correction de fin janvier, liée principalement à une annonce de profit inférieur aux attentes. Nous conservons notre confiance dans la gestion de la société et dans l'attractivité du modèle d'affaire. Véolia fait partie de nos premières positions. La société devrait bénéficier du contexte politique et économique meilleure en Europe et en France en particulier. Nous avons une bonne visibilité sur le management et sur le retour d'une dynamique de croissance.

Boursier.com : Comment se comporte le fonds sur la durée ?

H.T. : En rythme annuel, Pictet Water a produit une performance de 7,7 % depuis sa création en 2000, sur la même période les actions mondiales ont rapporté 3,1 % par an. C'est un produit 100 % actions qui donc comporte des risques, en particulier sur des durées courtes de placement. Sa volatilité est comparable voir légèrement inférieure à celle des actions internationales.

©2018-2021,