Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Frédéric Rollin Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Le commerce mondial semble avoir atteint un point bas
Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Boursier.com : Quelle est votre opinion sur l'évolution de l'économie mondiale ?

F.R. : Nous voyons apparaître des signes de stabilisation. La plupart des grandes banques centrales ont assoupli leur politique monétaire. Les indices PMI se sont stabilisés le mois dernier. Attention toutefois, l'économie mondiale reste fragile et la hausse des indices aux Etats-Unis est largement alimentée par les rachats d'actions...

Boursier.com : Comment se portent les Etats-Unis ?

F.R. : La croissance à moyen terme devrait être molle du fait de la relative faiblesse des dépenses d'investissements. Ceci devrait perdurer en raison du faible niveau actuel des croissance bénéficiaire. Nous pensons que la croissance aux Etats-Unis devrait ralentir à +1,5% l'année prochaine contre +2,3% cette année...

Boursier.com : Qu'en est-il de la Chine ?

F.R. : Les indicateurs s'améliorent avec une politique monétaire plus active et d'importants investissements dans les infrastructures. Par ailleurs, le pays résiste relativement bien à la guerre commerciale. A noter aussi que la balance commerciale de la Chine demeure solide.

Boursier.com : Quelles sont vos préconisations d'investissement ?

F.R. : Dans l'ensemble, nous sommes neutres sur les actions alors que la croissance bénéficiaire est relativement faible. Nous sommes sous-pondérés sur les actions américaines du fait d'une valorisation peu attractive et dans la mesure où la hausse des salaires est susceptible d'affecter les marges des entreprises. En revanche, nous sommes surpondérés sur les actions européennes dans la mesure où la prime de risque y est favorable.

Boursier.com : Vous êtes positifs sur les marchés émergents...

F.R. : Nous sommes en effet confiants sur les actions des pays émergents... Le commerce mondial semble avoir atteint un point bas. La croissance des économies émergentes devrait être de 4,2% cette année et de 4,6% en 2020. La valorisation des actions locales est bon marché et la croissance des bénéfices est élevée.

Boursier.com : Percevez-vous des marchés à risque ?

F.R. : Le high yield aux Etats-Unis est trop cher alors que la croissance américaine tend à ralentir et que le levier des entreprises est élevé.

©2019-2020,