Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Frédéric Rollin Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Pas de rupture à attendre de la politique menée par la FED
Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM

Boursier.com : L'économie mondiale est-elle en bonne santé ?

F.R. : Les indicateurs de l'économie mondiale sont aujourd'hui bien orientés, ils s'inscrivent même en accélération sur la période récente. Ils devraient contribuer à doper la croissance des résultats des entreprises. On pourrait être agréablement surpris de ce côté...Aux Etats-Unis, même si on quelques déceptions quant à la capacité de la nouvelle administration à mener des réformes vraiment avantageuses pour les entreprises, le contexte demeure globalement positif. Si la consommation ralentit, la production a tendance aujourd'hui à prendre le relais... On devrait assister prochainement à une hausse des investissements et un poids relatif moins élevé des dépenses des ménages.

Boursier.com : Que peut-on attendre de la FED ?

F.R. : Il n'y a pas de rupture à attendre de la politique menée par la FED. Sans surprise, l'institution monétaire américaine va se montrer moins accommodante à l'avenir. Nous attendons trois hausses de taux sur l'année 2017 aux Etats-Unis. De plus, la FED va commencer à retirer des liquidités du marché. La FED va néanmoins surveiller de près l'évolution du crédit bancaire qui a tendance à baisser sur la période récente. Avec la hausse des taux, on assiste logiquement à une demande moins soutenue de la part des ménages et des entreprises.

Boursier.com : L'économie chinoise semble ne plus inquiéter les opérateurs ?

F.R. : La croissance de l'économie chinoise apparaît forte, mais le resserrement monétaire et budgétaire commence à produire ses effets. Certains investisseurs commencent à s'inquiéter mais nous pensons que la probabilité d'un 'hard landing' est faible. Il s'agit plutôt d'un ajustement,. Afin de contrer un emballement de l'activité, la banque centrale chinoise est en train de resserrer sa politique monétaire, et le gouvernement réduit ses dépenses.

Boursier.com : Quelles sont vos recommandations en termes d'allocations ?

F.R. : En relatif, les actions demeurent plus attractives que les obligations. Les valorisations des marchés actions devraient demeurer relativement élevées à l'avenir compte tenu de la faiblesse des taux et du manque de placements alternatifs. On a aussi un soutien lié aux flux car l'année 2016 a été caractérisée par des sorties importantes sur les marchés actions européens. La thématique des fusions-acquisitions devrait demeurer très présente en Europe. Les groupes américains sont susceptibles d'acquérir des sociétés européennes alors que la valorisation est moins élevée en Europe qu'aux Etats-Unis. De plus, les taux sont toujours sur de bas niveaux et le Dollar est fort face à l'Euro.

Boursier.com : Vous êtes donc acheteurs sur les actions...

F.R. : En tenant compte du cycle économique favorable et des valorisations, nous maintenons un biais positif sur les actions du vieux continent. Nous apprécions aussi les actions japonaises du fait de la relance monétaire et de l'environnement économique. Notons aussi que chez Pictet, nous suivons de près la thématique de l'innovation avec la robotique, le digital et la sécurité.

©2017-2020,