Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
François Genovese, Président Alma Capital & Associés

François Genovese Président Alma Capital & Associés

Une importante décote sur de nombreuses actions...
François Genovese, Président Alma Capital & Associés

Boursier.com : Vous attendiez-vous à la séquence actuelle sur les marchés ?

F.G. : Nous pensions plutôt que les places financières allaient bénéficier d'un courant acheteur, compte-tenu du discours accommodant de la Banque Centrale Européenne et de la saisonnalité. De manière traditionnelle, le début d'année est plutôt favorable à la prise de risque...

Boursier.com : Que peut-on attendre du Cac40 prochainement ?

F.G. : Le marché parisien semble largement survendu... On observe une importante décote sur de nombreuses actions, tant vis-à-vis de leur moyenne historique de valorisation que par rapport aux capitaux propres. Les récentes OPA ont été effectuées avec une prime significative, ce qui vient corroborer cette impression de faiblesse relative des cours. A ce stade, les résultats 2015 apparaissent globalement de bonne facture. En outre, les discours des dirigeants d'entreprises sont assez porteurs... Dans les niveaux de cours actuels, les investisseurs "pricent" une croissance économique mondiale de l'ordre de +0,5%, soit bien moins que les estimations actuelles...

Boursier.com : Il existe néanmoins de véritables sujets d'inquiétude...

F.G. : Les points noirs actuels ont tendance à être exacerbés par les opérateurs... On parle ici de l'évolution de l'économie chinoise, du pétrole ou de la conjoncture aux Etats-Unis. La baisse des prix du pétrole génère de grosses tensions sur le "high yield". Beaucoup d'argent a été investi dans le pétrole non conventionnel aux Etats-Unis, alors que les prix étaient élevés. Ce cash a été injecté via des appels au marché ou des prêts bancaires. On commence ainsi à douter de la solidité de certaines banques américaines qui pourraient devoir provisionner d'importantes sommes sur ce sujet...

Boursier.com : Quel est votre scénario quant à l'évolution des prix du baril ?

F.G. : Il est très difficile de dessiner une tendance sur le pétrole en raison d'une forte volatilité des cours. Il n'y a plus de pilote dans l'avion, alors que l'OPEP a perdu une grande partie de son influence et de sa crédibilité. Les facteurs géopolitiques prennent le dessus et il est compliqué d'avoir une idée précise de la direction exacte que va prendre le prix du pétrole.

Boursier.com : Comment doit-on agir dans la période difficile que nous traversons ?

F.G. : Il faut tout d'abord constater que la période de "l'argent facile" n'existe plus... Les grandes valeurs technologiques aux Etats-Unis connaissent ainsi une séquence délicate. On peut toutefois aujourd'hui s'intéresser aux grandes valeurs qui ont fortement baissé sur la période récente et qui bénéficient de fondamentaux de bonne qualité. On trouve dans cette catégorie Airbus Group, LafargeHolcim, Vodafone ou Gemalto.

Boursier.com : Et si l'on veut se placer sur un dossier de taille plus réduite...

F.G. : Compte-tenu de la qualité de son management et de son portefeuille produits, nous apprécions Innate Pharma. Les Hôtels Baverez demeurent un dossier à suivre de près en raison de la qualité du parc immobilier et d'une forte décote sur la valeur des actifs que l'on peut estimer à 50%...

©2016-2020,