Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Fabrice Revol, Gérant chez Kirao Asset Management

Fabrice Revol Gérant chez Kirao Asset Management

Le fait majeur observé actuellement est la faiblesse du coût du capital.
Fabrice Revol, Gérant chez Kirao Asset Management

Boursier.com : Quel est votre commentaire général sur l'évolution des marchés actions ?

F.R. : Le fait majeur observé actuellement sur les marchés est la faiblesse du coût du capital. Alors que le coût moyen de rémunération du capital sur le long terme est de 9%, l'action des banques centrales l'a ramené aujourd'hui à 7%... Cet évènement inédit a des conséquences sur les indices boursiers. En effet, la baisse de l'exigence du capital provoque une augmentation des multiples de valorisation des sociétés. Cette facilité de crédit est néanmoins porteuse de risques potentiels, notamment via la formation de bulles. Ainsi, les secteurs sensibles au financement comme les compagnies aériennes par exemple et indirectement la filière aéronautique dans son ensemble seraient dans une situation dangereuse en cas de retournement du cycle économique...

Boursier.com : Vous avez récemment réduit votre pondération sur Capgemini, pourquoi ?

F.R. : A court terme, Capgemini semble bien valorisé. En raison d'un faible potentiel d'appréciation, cette ligne a été réduite. Mais si elle revenait vers 80 Euros, je serais tenté de revenir à l'achat. En revanche, Sopra Steria demeure une de nos convictions dans le secteur. Le rapprochement entre les deux SSII constitue un bon deal avec des complémentarités tant géographique que métier. Steria avait des problèmes d'exécution en France qui sont en cours de résolution grâce aux bonnes pratiques de Sopra. On a donc là un levier d'amélioration des marges. Le management avait été prudent en termes d'objectifs 2015... La bonne prise en main de Steria conduit à un relèvement de la feuille de route annuel. Il n'y a pas de raisons à ce que Sopra Steria se paye moins cher que Capgemini... En l'état actuel, je conserve ma confiance à l'égard de Sopra Steria.

Boursier.com : Faiveley constitue une de vos grosses positions...

F.R. : Il y a quelque temps, Faiveley a souffert en bourse d'avoir été le destinataire de gros contrats. Dans un premier temps, ces projets consomment du cash et pèsent sur la marge. Nous en avons profité pour initier une ligne et la renforcer fortement en 2015 dans de bonnes conditions. Au gré de l'avancement des projets, la situation s'améliore avec un effet positif sur la profitabilité et la situation financière. L'opération annoncée par Wabtec apparaît intéressante avec de bonnes complémentarités entre les deux entreprises. J'avais un objectif à 88 Euros sur Faiveley d'ici 2 ans. L'Offre Publique d'Achat à 100 Euros me convient donc très bien...

Boursier.com : Quelles sont vos autres lignes significatives ?

F.R. : Les derniers chiffres communiqués par Exel sont rassurants avec un arrêt de la dégradation des marchés agricoles. A l'issue d'une cure d'amaigrissement, la société bénéficie d'un gros levier de remontée de ses marges en cas de reprise de la demande. Dans l'industrie, le pipeline commercial d'Exel apparaît favorable, notamment dans l'automobile. Alstom demeure une des lignes importantes du fonds. Si le rapprochement avec General Electric est validé par les autorités européennes, le titre Alstom devrait rapidement revenir sur les 30 euros. Autre position importante de Kirao Multicaps avec Oeneo. Le rachat de la société portugaise Piedade est une opération séduisante. Elle permet de renforcer les positions d'Oeneo sur son métier de base...

©2015-2020,