Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Didier Roman, Gérant chez Tocqueville Finance

Didier Roman Gérant chez Tocqueville Finance

De nombreuses opportunités intéressantes sur les marchés actions!
Didier Roman, Gérant chez Tocqueville Finance

Boursier.com : Quel regard portez-vous sur les résultats des sociétés ?

D.R. : Modulo l'effet de change, les résultats du premier trimestre 2016 sont globalement positifs. Les chiffres sont bons en termes d'activité mais aussi de marge... Deux secteurs expliquent la récente révision en baisse des estimations bénéficiaires sur l'ensemble de l'année en cours, à savoir le pétrole et les banques. La croissance des résultats par action sur l'année en cours est désormais attendue entre +2% et +4%.

Boursier.com : Les banques centrales sont-elles toujours maîtres du jeu ?

D.R.: Les grandes banques centrales font quasiment tout ce qui est en leur pouvoir pour doper la croissance et relancer l'inflation. En décidant de placer les taux d'intérêt sur des niveaux très faibles voire négatifs, les banques centrales offrent une bouffée d'air frais aux pays souffrant d'une dette publique élevée. On peut aujourd'hui estimer que la balle est dans le camp des politiques... Des pays importants de la sphère émergente sont en récession. C'est le cas de la Russie en raison de la faiblesse des cours des matières premières mais aussi en raison des sanctions et de l'embargo. L'embargo est du ressort des politiques tout comme la question du Brexit, de la situation en Grèce ou des difficultés à former un gouvernement en Espagne.

Boursier.com : Quelles sont les opportunités sur les marchés actions ?

D.R. : Il existe aujourd'hui de nombreuses opportunités intéressantes sur les marchés actions. Des valeurs de croissance comme LVMH ou L'Oréal méritent le détour. Le cas d'investissement est plus compliqué du côté des sociétés en restructuration mais il existe là aussi des cas intéressants. Nous apprécions Vallourec. Alors que les investissements en exploration-production de pétrole ont baissé de 60%, on peut désormais considérer que l'on se situe au creux de la vague. Il faut en effet prendre en compte le déclin naturel des champs et une demande mondiale de pétrole qui continue d'augmenter. Après avoir assuré sa recapitalisation, Vallourec a désormais une meilleure visibilité sur son bilan. Avec un outil industriel moderne, cette société offre un bon levier sur la reprise attendue des cours de l'or noir d'autant plus qu'une importante réduction des coûts a été effectuée.

Boursier.com : Quels sont les autres dossiers que vous appréciez ?

D.R. : Rexel et Nexans ont souffert indirectement de la baisse des prix du pétrole. Au fil des mois, l'effet de base va s'atténuer. Les revenus liés au monde du pétrole pour ces deux sociétés deviennent de moins en moins importants. Sur le premier trimestre 2016, les revenus de Rexel ont été bien orientés en Europe. Tarkett offre une autre idée d'investissement intéressante. On peut s'intéresser aussi à Aperam qui réalise sur la période récente une très belle performance boursière.

Boursier.com : Vous investissez aussi sur le thème de la transformation numérique...

D.R. : Dans cette optique, Sopra Steria constitue une très belle entreprise menée d'une main de maître par Pierre Pasquier. La reprise de Steria a été parfaitement complémentaire avec le périmètre de Sopra. Un effet de levier important existe sur les marges et le titre semble avoir encore de beaux jours devant lui... Sur ce thème de la transformation numérique, nous apprécions aussi Cegedim, Infotel, SQLI, Groupe Open ou la Compagnie des Signaux. Store Electronic Systems constitue un très beau dossier avec un marché de l'étiquetage électronique qui affiche un taux de croissance très élevé. Le petit équipementier automobile Delfingen mérite le détour. Il s'agit d'une entreprise de qualité avec des multiples au rabais. Enfin, l'action Groupe Partouche présente un timing favorable. Sur un secteur où les coûts fixes sont élevés, la reprise de l'activité devrait doper les résultats. La problématique de la dette a désormais été résolue et la société conserve un patrimoine immobilier important.

©2016-2020,