Daniel Stefanetti, Gérant chez Ethenea Independent Investors S.A.

Daniel Stefanetti Gérant chez Ethenea Independent Investors S.A.

Les investisseurs ont le sentiment d'être à l'abri...
Daniel Stefanetti, Gérant chez Ethenea Independent Investors S.A.

Boursier.com : Quel regard portez-vous sur les marchés à l'issue d'un été très calme...

D.S. : La période estivale a été étonnamment calme avec une volatilité très faible... De manière générale, les investisseurs ont le sentiment d'être à l'abri, ce qui, en soit, constitue un signal d'alerte ! Quand les investisseurs ne voient plus de risque, généralement, le danger guette... Les questions qui se posent sont toujours présentes : où va l'économie chinoise ? Et de façon sous-jacente : quid de la guerre des monnaies ? Un énorme problème de défaut de paiement potentiel pèse toujours sur la Chine... Par ailleurs, on fait toujours face à un manque chronique d'inflation malgré les politiques des banques centrales pour lutter contre cela. Elles tentent de relancer l'inflation et de donner des leviers aux entreprises pour monter les prix. Mais actuellement, l'augmentation des bénéfices par action provient essentiellement des rachats d'actions par les sociétés...

Boursier.com : Les politiques des banques centrales devraient continuer à aider les marchés...

D.S. : La situation actuelle est aberrante avec les multiples QEs des banques centrales et les excédents de cash qu'elles déversent dans le système ! La pression est énorme sur les investisseurs qui doivent générer du rendement dans ce contexte... Mais l'afflux de liquidités devrait effectivement encore soutenir le Marché, les investisseurs profitant de toute baisse pour se repositionner, comme l'épisode post Brexit l'a démontré...

Boursier.com : Qu'est ce qui pourrait enrayer la machine ?

D.S. : Que les marchés perdent confiance dans les banques centrales et dans leur capacité à continuer à mettre de l'argent dans le système...

Boursier.com : Aujourd'hui quel est votre degré d'exposition aux marchés ?

D.S. : Nous sommes prudents, et ne sommes pas investis au maximum, pour autant, nous pensons que le 'trend' haussier continuera... Non pas grâce à la dynamique des économies, mais en raison de la politique monétaire accommodante des banques centrales. Sur la partie actions d'Ethna-AKTIV pouvant s'élever jusqu'à 49 % de l'actif net du fonds nous sommes investis globalement entre 50 et 70 %.

Boursier.com : Quelles sont vos anticipations concernant les hausses de taux de la Fed?

D.S. : La Fed va tenter d'en faire passer une, mais cela parait difficile pour elle d'être restrictive alors que ses homologues sont accommodantes : cela va provoquer le renchérissement du Dollar face aux autres devises, ce qui n'aide pas les entreprises américaines. La Fed est consciente de cela... De plus, ne rien faire, s'apparente, de facto, à une politique restrictive, les autres continuant leurs QEs. Je ne vois donc pas plus d'une seule hausse de taux !

Boursier.com : Quels secteurs conseillez-vous ?

D.S. : Nous demeurons confiants pour les obligations car le consensus s'attend à une hausse de taux et il pourrait être déçu... Pour la partie obligataire du fonds Ethna-DEFENSIV nous privilégions les secteurs "Pharma" et "Télécoms". Sur la partie actions : les titres techno sont toujours intéressants, de même que les banques qui ont souffert et pourraient profiter de l'éventuelle hausse de taux de la Fed. Au-delà des actions, l'or peut s'avérer pertinent dans le contexte actuel : dans un environnement à taux négatif, son défaut d'absence de rendement s'atténue. Nous avons un objectif de cours 10% supérieur au cours actuel sur l'or...

©2016-2019,

Partenaires de Boursier.com