Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Bertrand Alfandari, Responsable du développement ETF et fonds indiciels chez THEAM - BNP Paribas

Bertrand Alfandari Responsable du développement ETF et fonds indiciels chez THEAM - BNP Paribas

La diversité de l'offre en ETF est primordiale et idéale pour diversifier un portefeuille
Bertrand Alfandari, Responsable du développement ETF et fonds indiciels chez THEAM - BNP Paribas

Boursier.com : La gestion passive a fortement progressé de plus de 20% par an en moyenne depuis 10 ans... Comment expliquez-vous cet engouement ?

B.A. : A la base de ce succès figure la facilité de compréhension des ETF (ou Trackers) qui est fondamentale, de même que leur simplicité d'utilisation... Si vous avez une conviction sur un marché, un secteur, une matière première ou une devise, l'ETF répliquera la performance du sous-jacent à la lettre... La diversité de l'offre est donc primordiale et idéale pour diversifier un portefeuille...

Boursier.com : Combien de produits sont listés dans le monde ?

B.A. : Il existe près de 5.000 ETF dans le monde, dont 1.500 environ en Europe, soit un encours qui équivaut à près de 600 Mds$ sur le vieux continent, ce qui veut dire que le choix est très large et balaye toutes les classes d'actifs... Autre avantage, surtout pour les investisseurs actifs, la cotation en continu offre une excellente liquidité et permet d'être très réactif sur les marchés, surtout si l'on veut déboucler une position en cours de journée. Dernier point, les frais sont moins importants que sur les fonds gérés activement, d'ailleurs il est parfois plus simple et moins onéreux de choisir de répliquer un indice à la place, c'est le cas pour les pays émergents...

Boursier.com : Vous insistez beaucoup sur la notion de diversification...

B.A. : Investir uniquement sur la France peut-être frustrant pour les non-professionnels qui ne savent pas toujours comment profiter des opportunités d'une diversification sur les produits de taux, les marchés mondiaux ou encore les matières premières... Or, on sait que la performance se gagne justement sur la capacité à diversifier son allocation de portefeuille. Le fait de disposer d'un portefeuille diversifié permet de le désensibiliser à un marché en particulier ; par exemple, un investissement en 2016 (sur la période allant du 4/01/2016 au 29/12/2016 inclus) sur un ETF répliquant l'indice européen Euro Stoxx 50 a réalisé une performance nette des frais de +2,67%, à comparer à celle de +14,8% sur la même période pour notre ETF qui réplique l'indice américain S&P500 ...
Les investisseurs particuliers Allemands, Suisses, Néerlandais ou Belges savent depuis longtemps diversifier leurs portefeuilles, ce que les Français maîtrisent moins, et qui tient notamment à une culture financière moins développée.

Boursier.com : Quels sont les marchés les plus actifs en matière d'ETF ?

B.A. : La Grande-Bretagne représente la région dominante avec près de 60% du marché européen en termes d'encours. Suivent l'Allemagne et la France avec la Suisse juste après...

Boursier.com : Combien d'ETF proposez-vous chez BNP Paribas et quels sont les produits qui rencontrent le plus de succès ?

B.A. : Nous proposons plus de 50 ETF... Nous avons beaucoup travaillé sur notre gamme dernièrement en la rationalisant et en lançant de nouveaux produits... Les ETF permettant d'investir dans les marchés boursiers américains ont rencontré un beau succès. D'une manière générale, les grands indices de place sont très demandés, que ce soit sur l'Europe ou les Etats-Unis... La collecte sur le S&P500 a dépassé 1,6 MdsE, le Stoxx Europe600 a représenté aussi 1,2 MdsE et l'EuroStoxx50 environ 1MdE... Les ETF répondent aussi à des questions d'actualité : pour ne citer qu'un seul exemple, la collecte sur les thématiques "faibles émissions en carbone" ont très bien fonctionné lors de la COP21 à Paris avec un encours qui a doublé à cette occasion... D'une manière générale, la thématique de l'Investissement Socialement Responsable (ISR) connait une demande de plus en plus forte... Enfin, l'immobilier coté est régulièrement utilisé au travers des ETF, représentant un encours de plus de 500 ME dans notre gamme BNP Paribas Easy.

Boursier.com : La directive MIF et l'évolution réglementaire qui va avec peut-elle impacter votre activité ?

B.A : L'impact devrait être plutôt positif pour la gestion indicielle dans la mesure où les nouvelles dispositions réglementaires visent à améliorer la transparence sur les frais supportés par les investisseurs. Les ETF devraient donc être encore davantage intégrés aux portefeuilles des particuliers dans la gestion privée...

Boursier.com : Comment comptez-vous convaincre encore plus de particuliers de venir profiter du potentiel des ETF ?

B.A. : L'effort de pédagogie est primordial... La simplicité des ETF jouera en leur faveur... D'autant que les ETF se négocient comme des actions avec les mêmes types d'ordres. De surcroît, ils sont pour la plupart éligibles au Plan d'Epargne en Actions, ce qui constitue un avantage déterminant en termes de fiscalité. Dans notre gamme d'ETF, plus des deux tiers sont éligibles au PEA. De plus en plus d'assureurs les référencent également dans l'assurance vie...

©2017-2020,