Accueil
»
Sicav FCP
»
Actualités
»
Interviews
»
Consultation
Arnaud Morvillez, Gérant du fonds Origin chez Skylar

Arnaud Morvillez Gérant du fonds Origin chez Skylar

Les premières semaines et premiers mois de cotations offrent des points d'entrée intéressants après une IPO
Arnaud Morvillez, Gérant du fonds Origin chez Skylar

Boursier.com : Le début 2016 a été compliqué pour les introductions en Bourse de Paris, êtes-vous optimiste pour le reste de l'année et notamment la période septembre - décembre ?

A.M. : Le premier trimestre a été catastrophique en termes de montants levés et de nombre de transactions dans le monde entier... On a assisté au pire T1 aux US depuis la crise de 2008 ! Au global, quand on regarde les introductions en bourse supérieures à 100 MUSD, le montant levé a à peine atteint 8 Mds$, contre 28 Mds$ sur la même période un an plus tôt... En nombre de transactions, cela a représenté 31 transactions, contre 72 en 2015. La volatilité des marchés a fait beaucoup de mal aux projets d'introductions. Mais les investisseurs sont plutôt habitués à ce phénomène d'ouverture et fermeture de la "fenêtre de tir" pour les IPO... On constate ainsi que l'appétit est revenu en avril et le flux d'opérations a redécollé. La suite de 2016 devrait être à l'image du début d'année avec des périodes de fermetures lors de stress de marché, suivies de période d'ouvertures après normalisation des marchés...

Boursier.com : La Bourse reste-elle attractive pour les candidats à des introductions ?

A.M. : Le pipeline européen de projets d'introduction est très important : les fonds de Private Equity ont besoin de faire tourner leurs portefeuilles, on a des cessions de segments d'activité (spin-off) par des entreprises, des privatisations comme par exemple Dong Energy au Danemark dans les prochaines semaines. Tout ceci va venir alimenter le marché des introductions en Bourse dans les prochains mois...

Boursier.com : Les observateurs s'accordent pour dire que les dossiers présentés sont la plupart du temps bien trop chers...

A.M. : Chacun juge de la valorisation des introductions... Je n'ai pas été choqué par les niveaux pratiqués lors des récentes opérations en France. Showroomprivé introduit à 19,50 Euros, valait 21,5 Euros en fin d'année... Nous nous sommes même renforcés par la suite avec le recul du titre. Elis qui a débuté à 13 Euros est allé à 19 Euros l'année dernière...

Boursier.com : Parmi les récents dossiers introduits en Bourse de Paris, lesquels vous ont le plus séduit ?

A.M. : Nous avons participé à la toute récente opération Maisons du Monde. Nous avions participé à Amundi, dont le titre a souffert par la suite, victime de la volatilité des marchés... Nous avons aussi suivi Elis, Showroomprivé, Europcar, Spie, qui reste aujourd'hui un dossier très décoté et à jouer selon nous si l'immobilier devait repartir en France. Nous avions aussi souscrit à Worldline qui présentait une belle décote sur les comparables...

Boursier.com : Quelle est votre stratégie de sélection des IPO au sein du fonds Origin ?

A.M. : Nous travaillons à travers le monde pour accéder au pipeline IPO et sélectionner les meilleurs dossiers d'investissement... Ensuite, c'est un travail de "stock-picking". Avec certains critères : nous aimons bien les dossiers de croissance avec des entrepreneurs qui cherchent à se développer. Nous travaillons chaque dossier de manière fondamentale et rencontrons les managements, afin d'avoir une idée précise sur la plupart des dossiers proposés...
Il faut savoir que c'est un marché très liquide. Près de 1.000 dossiers sont présentés à travers le monde chaque année, et 200 Mds$ sont levés en moyenne. Nous participons à environ 80 à 90 IPO par an en moyenne. Les premières semaines et premiers mois de cotations offrent bien souvent des points d'entrée intéressants sur des dossiers que nous gardons sur le long terme, le Marché n'ayant pas eu le temps de valoriser et de proposer un objectif de cours...

Boursier.com : Quelles sont les performances affichées par le fonds ?

A.M. : En 2013 : +17,5% puis +7,3% en 2014, +4,4% en 2015 et nous sommes quasiment en ligne avec le marché depuis le début de l'année...

©2016-2020,