»
»
»
»
Consultation

OPCVM : un gérant indique que les inquiétudes sur l'Italie pourraient durer jusqu'en décembre

OPCVM : un gérant indique que les inquiétudes sur l'Italie pourraient durer jusqu'en décembre
OPCVM : un gérant indique que les inquiétudes sur l'Italie pourraient durer jusqu'en décembre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Selon Tom Stubbe Olsen, responsable de la stratégie value Europe chez Nordea Asset Management, le sujet du budget italien pourrait perdurer jusqu'en décembre.

Il explique que les actions et les obligations italiennes ont connu une forte chute à partir du 28 septembre suite à l'annonce des objectifs budgétaires et fiscaux 2019 du gouvernement populiste italien. Les investisseurs s'inquiètent de la stabilité financière du pays et du poids de sa dette face au PIB. En termes relatifs, l'Italie a en effet la deuxième dette la plus élevée de la zone euro après la Grèce.

La coalition Mouvement Cinq Etoiles / Ligue semble bien décidée à augmenter le déficit budgétaire du pays, le rapprochant de la limite de 3% du PIB fixée par l'UE, mettant ainsi en application les promesses électorales qui l'ont portées au pouvoir.

Le budget italien 2019 a été envoyé à la Commission européenne pour approbation, mais a été rejeté le mardi 23 octobre.

L'Italie a maintenant un délai de trois semaines pour soumettre un budget révisé, auquel la Commission doit répondre dans les trois semaines suivantes.

M. Tom Stubbe Olsen indique que cela signifie que le différend budgétaire pourrait perdurer jusqu'au début du mois de décembre. Dans ce contexte, l'écart de rendement des obligations à 10 ans italiennes face au Bund allemand de même échéance a dépassé les 300 points de base au cours du mois d'octobre et peine désormais à retomber en-dessous de ce seuil.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com