Lancement de la campagne des SOFICA : 73 ME au service de la création indépendante

Lancement de la campagne des SOFICA : 73 ME au service de la création indépendante
Lancement de la campagne des SOFICA : 73 ME au service de la création indépendante
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le dispositif des sociétés de financement du cinéma et de l'audiovisuel (SOFICA) offre à leurs souscripteurs une réduction d'impôts de 48%, si elles financent la production indépendante et s'engagent à consacrer 10% de leurs investissements au développement des séries audiovisuelles ou au financement de l'exportation.
Cette année, l'augmentation de 10 ME de l'enveloppe globale des SOFICA leur permettra de participer à partir du 1er janvier 2022 au financement des sociétés de distribution indépendantes dans la limite de 15% des investissements, conformément à l'extension du dispositif adopté par le Parlement à l'occasion de la loi de finances pour 2021.

En 2021, douze SOFICA ont été autorisées à lever une enveloppe globale de plus de 73 ME dans le cinéma et l'audiovisuel. Cette enveloppe sera collectée auprès des particuliers avant le 31 décembre 2021.

"Les SOFICA sont des acteurs majeurs de la création française indépendante depuis plus de 30 ans. Le supplément de fonds à lever de 10 ME intervient dans le contexte d'une épargne des Français à un niveau élevé et de besoins de financement qui le sont tout autant, notamment pour soutenir la distribution indépendante" constate Olivier Henrard, directeur général délégué du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC).

Le CNC a procédé à l'analyse des candidatures conjointement avec le ministère chargé des comptes publics qui a ensuite délivré les agréments. La répartition de l'enveloppe est effectuée sur la base des engagements pris par les SOFICA, du bilan des investissements réalisés et des collectes assurées les années précédentes.

Les SOFICA sont signataires d'une charte élaborée par le CNC, qui définit un certain nombre de bonnes pratiques et de modalités d'investissement. Les SOFICA agréées en 2021 consacreront ainsi en moyenne :

92% de leurs investissements non adossés vers la production indépendante ;
73% de leurs investissements sous forme de contrats d'association à la production vers des films au devis inférieur à 8 ME ;
31% de leurs investissements sous forme de contrats d'association à la production vers des premiers et deuxièmes films ;

Parmi les sorties 2021, les SOFICA ont notamment investi dans six longs métrages récompensés lors de la cérémonie des Césars 2021 dont notamment "Antoinette dans les Cévennes" de Caroline Vignal, "Josep d'Aurel" ou "La bonne épouse" de Martin Provost. Par ailleurs, les SOFICA ont financés dix des vingt-quatre films présentés en compétition officiel au festival de Cannes 2021 dont notamment Annette de Leos Carax et la palme d'or 2021, le film Titane de Julia Ducournau.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !