»
»
»
»
Consultation

Gestion : Amilton Small Caps mise sur Albioma

Gestion : Amilton Small Caps mise sur Albioma
Gestion : Amilton Small Caps mise sur Albioma

(Boursier.com) — Piloté par Harry Wolhandler, Amilton Small Caps I est un fonds majoritairement investi dans des valeurs de petites et moyennes capitalisations françaises, dont l'objectif est de réaliser une performance nette de frais supérieure à 7% par an, sur un horizon de placement de cinq ans. Eligible au PEA, cet OPCVM restreint son champ d'intervention aux capitalisations comprises entre 20 millions et 7 milliards d'euros lors de l'investissement, de tous les secteurs.

La gestion de l'OPCVM consiste en un choix rigoureux d'actions à fort potentiel. Le pilotage du fonds se veut actif et évolutif en fonction du contexte économique et boursier avec une approche visant à identifier les secteurs et thématiques porteurs à moyen terme. Amilton Small Caps I fonde sa philosophie sur le "Stock picking", qui est basé sur l'analyse fondamentale des sociétés, les rencontres avec leurs dirigeants et l'identification des catalyseurs potentiels

Amilton Small Caps I a fini l'année en baisse de -18,05%, après un quatrième trimestre très négatif pour les marchés actions des pays développés, contre un CAC Mid & Small NR en baisse de -20,22% et un CAC Small NR en repli de -26,00%. Les marchés actions ont souffert en 2018 des perturbations politiques (conflit commercial, Brexit, Italie, Gilets Jaunes) et du ralentissement macroéconomique mondial dans un environnement de normalisation monétaire de la FED. Dans ce contexte d'aversion au risque et de dynamique des flux très négative, les grandes capitalisations ont surperformé les petites et moyennes valeurs après une année 2017 très positive pour cette classe d'actif.

Du côté des nouveautés, Amilton Small Caps I a entré Albioma en portefeuille après l'annonce de la cession de la participation résiduelle d'Altamir à la société Impala (également actionnaire de Neoen) détenue par l'entrepreneur Jacques Veyrat au prix de 18,60 euros. "Cette opération a mis en évidence la sous-évaluation en Bourse d'Albioma et l'attrait spéculatif de la valeur qui, quand elle aura transformé la plupart de ses centrales bagasse-charbon en bagasse-biomasse d'ici 2023, affichera un mix énergétique décarbonné plus attractif pour d'éventuels prédateurs", souligne le gérant. Harry Wolhandler vise 21 euros sur cette valeur.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com