»
»
»

Consultation

Cotation du 29/12/2017 SCHELCHER PRINCE CONVERTIBLES GLOBAL EUROPE D -0,05% 14 767,82€
  • FR0010574384
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

La sicav de la semaine : Schelcher Prince Convertible Global Europe

La sicav de la semaine : Schelcher Prince Convertible Global Europe

(Boursier.com) — Les gérants

L'activité de gestion obligataire développée aujourd'hui chez Schelcher Prince, est née en 1982 au sein de Schelcher Prince Finance, Société d'Agent de Change, absorbée par le Crédit Agricole en 1992. En septembre 2001, Schelcher Prince devient une société de gestion indépendante (agrément AMF de Juillet 2001).

En juillet 2010, Féderal Finance Banque (filiale du Crédit Mutuel Arkéa, spécialisée dans la gestion pour comptes de tiers depuis 1980 et qui gère 30 MdsE) a acquis 34% du capital de Schelcher Prince Gestion. Pour autant, Schelcher Prince Gestion conserve son autonomie de gestion.

Schelcher Prince est un spécialiste taux, essentiellement actif sur les marchés financiers européens. Son expertise est principalement reconnue dans les domaines du crédit, aussi bien "Investment Grade" que "Haut Rendement", mais aussi des obligations convertibles, échangeables, indexées et des titres participatifs. Cette spécialisation taux exprime et favorise une philosophie de gestion prudente que la société qualifie de conservatrice active.

M. Hubert Lemoine est le gérant du fonds Schelcher Prince Convertible Global Europe. Responsable du pôle obligations convertibles chez Schelcher Prince, il a 20 ans d'expérience sur les marchés des convertibles. Il a été chez Schelcher Prince Finance de 1989 à 2002 puis a été responsable teneur de marché chez IXIS CIB de 2002 à 2006. Enfin, il a été gérant senior chez Acropole AM de 2006 à 2008.

La stratégie du fonds

Schelcher Prince Convertible Global Europe est un fonds investi les obligations convertibles de la zone Europe (sans risque de change) mais peut également être investi en obligations synthétiques et en synthèses (options + collatéral). Les risques de contrepartie et de liquidité semblent toutefois bien pris en compte par l'équipe de gestion. Pour le moment, le fonds ne détient aucune position sur des obligations convertibles synthétiques. Il s'agit d'un fonds créé en novembre 2006 et dont la gestion a été reprise par Hubert Lemoine.

L'objectif du fonds est de profiter de la convexité de la classe d'actifs convertibles à travers une sélection rigoureuse des émetteurs à travers une approche "Bottom Up". Cette sélection de valeurs représente 80% de la valeur ajoutée de la société selon le gérant. Ce dernier a une bonne connaissance du gisement des convertibles européennes et investit dans des émissions Investment Grade mais aussi High Yield, notamment une partie non négligeable sur des émissions non notées. Il s'agit d'un fonds "pur" car pleinement investi.

Portefeuille du fonds

Au niveau sectoriel, le fonds montre une surpondération vis-à-vis de l'indice (Exane ECI Europe) sur les matériaux de base, les communications et la consommation cyclique. Il souspondère en revanche les valeurs liées à la consommation non cyclique, aux technologies et à l'industrie.
Le portefeuille compte environ 35 lignes, les six premières lignes représentaient à fin mars environ 21% de l'actif. Il s'agit donc d'un portefeuille concentré où les paris pris par le gérant sont marqués, il s'agit bien d'une gestion de conviction. A cette même date, la notation moyenne du portefeuille était de BBB-. En effet, 30% de l'actif est investi sur des obligations ayant une notation inférieure à Investment Grade. De plus, plus des deux tiers du fonds sont investis sur des titres non notés. La société les note elle-même et profite d'une relative prime du fait que les titres ne soient pas notés et donc suivis par moins d'investisseurs.
Le taux actuariel du fonds était de 3,1% pour une maturité moyenne de 2,9 années. La sensibilité du fonds au marché des actions était de l'ordre de 25%. Le fonds disposait de 3% de liquidités. Ses encours sont de 238 ME.

Performance et risque

Sur les trois dernières années et à fin mars, la part P a progressé de 53% pour une volatilité de 5,7% annualisée. Il surperforme ainsi nettement son indice de référence. Depuis le début de l'année, le fonds progresse à fin mars de 4,9% pour une volatilité annualisée de 4,8%.

La corrélation du fonds avec les indices actions n'est pas trop élevée, en ligne avec les principes de la classe d'actifs : 0,71 pour le S&P 500 et 0,69 pour l'Eurostoxx 50. Le fonds est en revanche totalement décorrélé de l'indice crédit IBoxx Overall Total Return (0,008).

Conclusion

Il s'agit d'un très bon fonds géré par une personne d'expérience. Toutefois, il s'agit tout de même d'un fonds assez agressif pouvant supporter une volatilité significative étant les segments de notation sur lesquels le gérant est investi. Le couple rendement risque du fonds reste assez intéressant. Les ratios de Sharpe sur un et trois ans sont respectivement de 1,5 et 2,1 (à fin mars).

©2011-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com