Accueil
»
Bourse
»
Sicav FCP
»

Consultation

Cotation du 29/05/2020 PAM Select -0,74% 150,730€
  • PLEISEL - FR0010652479
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

La Sicav de la semaine : PAM Select

La Sicav de la semaine : PAM Select

(Boursier.com) — Dans la gamme Pléiade AM, le fonds PAM Select s'est engagé dans la crise avec une proportion historiquement haute de liquidités, soit près de 20%. Cette trésorerie lui a permis de partiellement amortir le choc, même si son portefeuille n'était pas particulièrement défensif, pas de télécoms, utilities ou distribution alimentaire...

Choc de liquidité.

Mais le lot des moyennes et petites capitalisations est de subir un choc de liquidité dans les scénarios extrêmes, et un certain nombre des positions, pourtant dans des entreprises solides comme Akka ont été vivement attaquées avec des baisses atteignant parfois les 60%.

Valorisations basses.

Les gérants ont été extrêmement actifs au cours du mois de mars, pour exposer le portefeuille aux entreprises les moins en prise directe avec la crise sanitaire, tout en bénéficiant des valorisations historiquement basses et franchement attrayantes que le marché offrait. Le bas de laine a donc été partiellement engagé puisque les liquidités représentent aujourd'hui 12% des actifs.

Croissance organique.

Les gestionnaires du fonds continuent à privilégier les entreprises qui génèrent de la croissance organique et/ou les entreprises dotées d'une trésorerie significative et qui pourront bénéficier des difficultés de leurs concurrents pour leur prendre des parts de marché ou pour les racheter à bon compte.

Attentif à la dette.

De manière générale, PAM Select se dit particulièrement attentif à l'endettement des entreprises détenues, ce qui explique la baisse significative du levier moyen à 1,0x l'EBITDA contre 1,4x fin février.

Rebond anticipé.

Se pose maintenant la question du meilleur portefeuille pour le rebond anticipé. D'après l'expérience des gérants, ce sont les entreprises cycliques qui rebondissent le plus vivement dans les retournements. C'est ce qui avait permis au fonds de rebondir de 76% en 2009, et d'effacer la perte de 2008 en 53 semaines.

Entrée de PSA.

C'est donc sur ce profil d'entreprises que l'équipe travaille aujourd'hui. Le fonds a rentré un investissement atypique en intégrant à son portefeuille PSA dont les qualités du management, du bilan avec 8 MdsE de trésorerie nette et de valorisation, en ont fait un candidat intéressant.

Conclusion

L'équipe de gestion est en train d'exposer le portefeuille aux entreprises les moins en prise directe avec la crise sanitaire, tout en bénéficiant des valorisations historiquement basses...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !