Cotation du 12/04/2021 à 08h25 Pétrole Brent -0,51% 62,630$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : rechute des cours sur fond de hausse de l'offre

Pétrole : rechute des cours sur fond de hausse de l'offre

Les cours du brut réagissent avec un peu de retard à la décision surprise de l'Opep+, jeudi dernier, de relever progressivement sa production à partir de mai.

Pétrole : rechute des cours sur fond de hausse de l'offre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les cours du pétrole rechutent brutalement lundi, réagissant à retardement à la décision surprise de l'Opep+, jeudi dernier, de relever progressivement sa production à partir de mai. En outre, des rumeurs circulaient lundi sur une hausse des exportations iraniennes malgré les sanctions américaines, ainsi que sur des achats de la Chine moins élevés que prévu dans les mois à venir.

Le contrat à terme de mai sur le baril de pétrole brut WTI a perdu lundi soir 4,6% à 58,65$ sur le Nymex, tandis que le baril de Brent d'échéance mai a lâché 4,3% à 62,05$.

Jeudi dernier, l'Opep et ses alliés, dont la Russie, ont décidé de réduire l'ampleur de la baisse de leur production de 350.000 barils par jour en mai, de 350.000 bpj en juin et de 441.000 bpj le mois suivant.

L'Opep+ a réduit depuis l'an dernier ses pompages de près de sept millions de barils par jour (bpj) pour soutenir les cours. L'Arabie saoudite a en outre diminué les siens d'un million de bpj supplémentaires. Avec les mesures annoncées jeudi, la baisse de production devrait être légèrement supérieure à 6,5 millions de bpj en mai contre un peu moins de 7 millions en avril.

Craintes sur la demande avec la résurgence du Covid dans de nombreux pays

Outre une hausse de la demande plus importante que prévu, les marchés redoutent que la demande ne connaisse un accès de faiblesse en raison de la résurgence du coronavirus en Europe, mais aussi en Inde, où les autorités ont comptabilisé pour la première fois plus de 100.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures.

Pour contrer cette flambée de contaminations, des restrictions supplémentaires sont entrées en vigueur dans la région de Bombay, dont la fermeture des bars, restaurants, cinémas, piscines, lieux de cultes et publics.

©2021,