Cotation du 15/04/2021 à 09h35 Pétrole Brent -0,03% 66,560$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : prudence avant la réunion de l'Opep+, jeudi

Pétrole : prudence avant la réunion de l'Opep+, jeudi

Les vingt-trois membres de l'Opep+ se réuniront jeudi pour statuer sur leur niveau de production à partir du mois d'avril. La hausse des prix du brut et les espoirs de reprise de la demande mondiale pourraient les inciter à accroître leur production.

Pétrole : prudence avant la réunion de l'Opep+, jeudi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le pétrole a fini dans le rouge, lundi, malgré un début de séance positif, soutenu par l'adoption du plan de relance de Joe Biden par la chambre des représentants américaine, dans la nuit de vendredi à samedi. Mais les investisseurs ont finalement opté pour la prudence, à l'approche de la réunion de l'Opep+ prévue jeudi.

Lundi soir, le contrat à terme d'avril sur le baril de pétrole brut WTI s'est replié de 1,4% à 60,64$ sur le Nymex, tandis que le Brent d'échéance avril a fléchi de 1,1% à 63,69$. A respectivement 63,81$ et 67,70$ le baril, les deux contrats de référence avaient touché jeudi dernier des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

Les cours de l'or noir ont bondi d'environ 25% depuis le début de l'année, dans l'espoir d'une reprise économique vigoureuse d'ici à la fin 2021 grâce aux campagnes de vaccination contre le coronavirus.

Les vingt-trois membres de l'Opep+ se réuniront jeudi pour statuer sur leur niveau de production à partir du mois d'avril. La hausse des prix du brut et les espoirs de reprise de la demande mondiale pourraient les inciter à accroître leur production.

L'Arabie saoudite pourrait ainsi cesser de réduire unilatéralement sa production de 1 million de barils par jour, comme elle l'avait fait en février et mars. En outre, le reste du groupe pourrait réclamer une hausse d'au moins 500.000 bj. Certains experts envisagent donc une rallonge assez importante, de 1,5 à 2 millions de barils par jour au total à partir d'avril, ce qui pourrait entraîner une rechute des cours du brut.

©2021,