Cotation du 24/07/2021 à 00h00 Pétrole Brent +0,42% 74,100$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : les cours restent plombés après l'accord annoncé par l'OPEP+

Pétrole : les cours restent plombés après l'accord annoncé par l'OPEP+

Les cours du brut restent en baisse ce lundi, avec un baril de brent sous les 73$, alors que les pays membres de l'Opep et leurs alliés, réunis au...

Pétrole : les cours restent plombés après l'accord annoncé par l'OPEP+
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les cours du brut restent en baisse ce lundi, avec un baril de brent sous les 73$, alors que les pays membres de l'Opep et leurs alliés, réunis au sein de l'Opep+, se sont entendus dimanche pour augmenter la production de pétrole à partir du mois d'août face à la hausse des cours qui ont rejoint des sommets vieux de deux ans et demi sur fond de rebond de l'économie mondiale. L'organisation a également conclu un accord clef sur de nouveaux quotas de production à partir de mai 2022 afin de surmonter les désaccords entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis.

L'an dernier, rappelons que l'Opep+ avait réduit la production d'un volume record de 10 million de barils par jour face au ralentissement de la demande et à un effondrement des prix en pleine pandémie. L'organisation a depuis graduellement rouvert les vannes, ramenant la baisse de production à environ 5,8 millions de bpj...

A partir d'août et jusqu'en décembre 2021, l'organisation va donc ainsi augmenter la production de 2 millions de bpj supplémentaires, a fait savoir l'Opep qui s'est par ailleurs mis d'accord pour prolonger l'accord de plafonnement jusqu'à la fin de 2022, au lieu d'avril 2022 comme prévu jusque-là, afin de se donner davantage de marges de manoeuvres au cas où le rebond de l'économie serait enrayé par la progression de nouveaux variants du Covid-19.
Alors que l'Arabie saoudite, comme les Emirats arabes unis, soutenaient l'idée d'une augmentation immédiate de la production, les émirats étaient opposés à la proposition saoudienne d'étendre les plafonnements jusqu'à décembre 2022 sans relever les quotas de production...

©2021