Cotation du 25/09/2021 à 00h00 Pétrole Brent +1,09% 78,090$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : le baril remonte aussi après sa longue série baissière

Pétrole : le baril remonte aussi après sa longue série baissière

+3% pour les deux références mondiales !

Pétrole : le baril remonte aussi après sa longue série baissière
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le pétrole n'échappe pas au rebond généralisé des marchés financiers en ce début de semaine. Après avoir essuyé sa plus longue série baissière depuis février 2018, soit sept séances et près de 8% de pertes à la clef, le baril de Brent de la mer du Nord (contrat d'octobre), une des deux références mondiales, remonte de 3,1% à 67,2 dollars à Londres. Le WTI s'adjuge de son côté 3,2% à 64,1$ sur le Nymex.

Les vents contraires se sont multipliés au cours des derniers jours pour le brut. Les deux principaux étant bien sûr la propagation du variant Delta du coronavirus qui met en danger la reprise économique et constitue une réelle menace pour la demande d'énergie, en particulier en Asie, principale région importatrice d'or noir, ainsi que la perspective de voir la Fed commencer à réduire son soutien à l'économie d'ici la fin de l'année.

La plupart des responsables de la Réserve fédérale ont en effet convenu le mois dernier qu'ils pourraient commencer à ralentir le rythme des achats d'obligations plus tard cette année, selon le compte rendu de leur réunion de juillet dévoilé mercredi soir. A ce sujet, le marché sera très attentif au symposium de Jackson Hole qui se tiendra jeudi et qui pourrait donner des indications sur la manière dont la Réserve fédérale prévoit de réduire ses achats de titres.

La bonne nouvelle du jour est le fait que la Chine a signalé lundi qu'aucun cas local de contamination par le coronavirus n'avait été enregistré pour la première fois depuis le mois de juillet.

La résurgence des cas de Covid-19 ailleurs dans le monde pourrait toutefois inciter l'OPEP+ à réévaluer sa promesse de continuer à augmenter sa production chaque mois. La prochaine réunion du cartel et de ses alliés aura lieu le 1er septembre. "Il y a un peu d'achat à la baisse sur les actifs à risque", explique à 'Bloomberg' Vandana Hari, fondateur de Vanda Insights à Singapour. "L'action de l'OPEP+ dépendra du quantum de la reprise des prix et de sa durabilité, mais les chances d'une suspension temporaire de l'augmentation de l'offre semblent assez fortes".

"Les prix du pétrole reprennent leur souffle après leur forte baisse de la semaine dernière", note pour sa part Kazuhiko Saito, analyste chez Fujitomi Securities. "Nous nous attendons à voir plus d'ajustements cette semaine, mais le sentiment du marché restera probablement baissier avec les préoccupations croissantes concernant le ralentissement de la demande de carburant dans le monde entier".

©2021