Cotation du 27/06/2019 à 13h16 Pétrole Brent -0,80% 65,960$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : le baril poursuit son repli accéléré

Pétrole : le baril poursuit son repli accéléré

Le baril de pétrole perd encore du terrain au lendemain d'une chute de plus de 6,5% pour le WTI...

Pétrole : le baril poursuit son repli accéléré
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le baril de pétrole perd encore du terrain une chute de plus de 6,5% pour le WTI. Le "light sweet crude" pour livraison janvier redonne 1,1% à 68,5 dollars sur le New York Mercantile Exchange, au plus bas depuis mai 2010. Le Brent de la Mer du Nord se rapproche de son coté dangereusement de la barre des 70$. L'or noir a du mal à se stabiliser après la décision pourtant majoritairement attendue de l'Opep de ne pas toucher à ses quotas de production, fixés à 30 millions de barils par jour depuis 2011.

Pour les tenants du statu quo au sein du cartel, Arabie saoudite en tête, réduire unilatéralement la production de l'organisation, qui représente un tiers de l'offre mondiale, serait prendre le risque d'abandonner des parts de marché à d'autres producteurs, notamment nord-américains.

Rééquilibrage du marché

"La décision de l'Opep de ne pas intervenir sur la production signifie que le cartel a renoncé, faute de consensus, à exercer son rôle de régulateur ", affirment les analystes de la Société générale. "Cela veut dire que c'est le marché lui-même, autrement dit les prix, qui sera le mécanisme de rééquilibrage du marché"..."Il n'y a pas de mots assez forts pour dire à quel point il s'agit d'un changement spectaculaire et fondamental pour le marché pétrolier".

Les cours du brut ont chuté d'environ 35% depuis le mois de juin, avec l'essor de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis et le ralentissement de la croissance en Europe et en Chine, qui fait craindre une faiblesse durable de la demande.

©2014-2019,

Partenaires de Boursier.com