Cotation du 01/03/2021 Pétrole Brent +1,66% 65,490$
  • LCO - XC0009677409

Pétrole : correction malgré une forte baisse des stocks US

Pétrole : correction malgré une forte baisse des stocks US

Selon le 'Wall Street Journal', l'Arabie saoudite pourrait annoncer son intention de revenir sur ses coupes unilatérales de 1 million de barils supplémentaires par jour.

Pétrole : correction malgré une forte baisse des stocks US
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le pétrole a marqué une pause jeudi dans son ascension, qui a fait bondir les cours de l'ordre de 25% depuis le début de l'année, dans l'espoir d'une reprise économique vigoureuse d'ici à la fin 2021 grâce aux campagnes de vaccination contre le coronavirus.

Jeudi, malgré l'annonce d'un net recul des stocks de pétrole aux Etats-Unis, le contrat à terme de mars sur le baril de pétrole brut WTI s'est replié de 1% à 60,52$ sur le Nymex, tandis que le Brent d'échéance avril a cédé 0,6% à 63,93$.

Le signal de la baisse semble avoir été donné par une information du 'Wall Street Journal', selon laquelle l'Arabie saoudite pourrait annoncer son intention de revenir sur ses coupes unilatérales de 1 million de barils supplémentaires par jour, lors de la prochaine réunion mensuelle de l'Opep+ en mars. Début 2021, l'Arabie saoudite s'est astreinte à des quotas de production plus stricts afin d'éviter d'inonder le marché mondial, toujours affecté par l'impact de la pandémie de coronavirus.

Baisse des stocks US de 7,3 millions de barils la semaine dernière

Le pétrole a retrouvé ces derniers jours son plus haut niveau depuis janvier 2020, et a été encore davantage soutenu par une vague de froid historique qui s'est abattue sur le Texas, paralysant le système électrique de l'Etat et perturbant fortement la production américaine de pétrole.

Jeudi, dans son rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole, l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) a indiqué que les réserves de brut s'étaient établies à 461,8 millions de barils (MB) au 12 février, soit 7,3 mb de moins que la semaine précédente. Les analystes interrogés par l'agence Bloomberg avaient prédit un recul médian de seulement 2,2 mb.

©2021,