Cotation du 21/09/2018 à 11h30 Once d'Or +0,38% 1 207,59$
  • FIXAM - QS0010039905

Or : progression à deux chiffres en 2017 !

Or : progression à deux chiffres en 2017 !

Malgré la forte hausse des marchés d'actions, l'once d'or a conservé des attraits cette année aux yeux des investisseurs, avec un gain de 13%, sa meilleure performance annuelle depuis 2010.

Or : progression à deux chiffres en 2017 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'once d'or a terminé l'année 2017 sur un gain de l'ordre de 13%, malgré de fortes hausses des marchés d'actions (+20% environ pour le S&P 500), qui auraient pu détourner les investisseurs du métal jaune, généralement considéré comme une valeur-refuge en temps d'incertitudes.

Vendredi 29 décembre, dernière séance de 2017, l'once d'or a fini à 1.305,10$, en hausse de 0,6% sur la journée, et de 13% sur un an (contrat à terme de février sur le Comex).

Même l'envolée du bitcoin, valeur vedette de 2017, n'a pas empêché l'or de s'apprécier. Si certains investisseurs considèrent la crypto-monnaie comme une valeur-refuge potentielle (notamment dans des pays dont la monnaie s'effondre comme le Venezuela...), sa volatilité extrême maintient pour l'instant le bitcoin dans la catégorie des actifs ultra-spéculatifs...

Dollar faible, taux bas et tension géopolitiques...

De son côté, l'or a profité cette année d'une conjonction de facteurs favorables. D'une part, la baisse du dollar d'environ 10% face à un panier de devises de référence a rendu plus intéressants les achats d'or, mais aussi d'autres matières premières qui ont aussi progressé cette année. Le cuivre a ainsi bondi de plus de 30% sur un an et le baril de pétrole WTI a gagné 12% cette année, tandis que le palladium s'est envolé de plus de 50%, profitant aussi d'une forte demande pour les pots catalytiques après le "dieselgate".

Par ailleurs, la persistance des tensions géopolitiques a entretenu le besoin de sécurité que les investisseurs trouvent dans l'or. L'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, les aléas du Brexit, le regain de tension au Moyen-Orient après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis, ont ainsi ponctué l'année 2017 et devrait encore agir en 2018.

Enfin, malgré trois hausses des taux de la Fed cette année, les marchés obligataires sont restés calmes et les taux d'intérêts n'ont pas flambé sur les marchés, ce qui a maintenu l'attractivité relative de l'or face à des rendements obligataires encore bas.

L'évolution de l'or en 2018 dépendra une nouvelle fois de l'évolution du dollar et des taux d'intérêts. En sachant qu'en 2017, le dollar s'est comporté de manière atypique, en reculant malgré les hausses de taux directeurs de la Fed, qui étaient de nature à renforcer le billet vert. Cependant, le caractère graduel des hausses de taux, ainsi que les doutes des marchés sur l'efficacité de la politique économique de Donald Trump sur la croissance, ont contribué à la faiblesse du dollar. Celle-ci a par ailleurs été un facteur très positif pour les indices boursiers américains, un dollar faible étant une bonne nouvelle pour la compétitivité et la rentabilité des multinationales américaines.

©2017-2018,

Partenaires de Boursier.com