Cotation du 20/11/2017 à 11h34 Once d'Or +0,66% 1 292,34$
  • FIXAM - QS0010039905

Or : la hausse des taux et du dollar aura-t-elle raison du rebond ?

L'or est retombé au plus bas depuis 10 mois sous l'effet conjugué de la hausse des taux, du dollar et des marchés d'actions, qui ont détourné les investisseurs du métal jaune.

Or : la hausse des taux et du dollar aura-t-elle raison du rebond ?
Crédit photo © CPoR

(Boursier.com) — L'once d'or a fini en légère hausse vendredi soir, mais la "relique barbare" n'en a pas moins signé sa sixième semaine consécutive de baisse, et est désormais retombée à ses plus bas niveaux depuis 10 mois, en février dernier.

Vendredi, l'once d'or a terminé en légère hausse de 0,6% à 1.137,40$, mais elle a perdu plus de 2% sur la semaine, et plus de 11% depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, le 8 novembre dernier.

L'or avait pourtant bien démarré l'année 2016, affichant même une progression proche de 30% du 1er janvier à début août, avant de battre de l'aile à l'approche de la présidentielle américaine et alors que la perspective d'une hausse des taux de la Fed se précisait.

Le métal jaune, valeur-refuge par excellence, a été délaissé par de nombreux investisseurs, qui ont retrouvé le goût du risque grâce aux promesses de campagne de Donald Trump, à savoir un cocktail de relance budgétaire, de baisses d'impôts et de dérégulation... Ces promesses ont fait grimper les taux d'intérêts et les anticipations d'inflation, et ont détourné les capitaux de l'or (qui n'offre pas de rendement) pour les réorienter vers des actifs plus risqués et potentiellement plus rentables. La flambée du dollar, qui est remonté à son plus haut niveau depuis 2003 face à l'euro, a aussi pesé lourdement sur les cours de l'or.

A long terme, l'or en tant que protection contre l'inflation

Mercredi, l'annonce par la Réserve fédérale d'une hausse de ses taux directeurs d'un quart de point, a accentué la déprime, d'autant que la Fed a signalé qu'elle pourrait procéder à trois autres hausses de taux en 2017, compte-tenu des perspectives positives pour l'économie américaine.

A plus long terme, l'or devrait néanmoins se stabiliser voire retrouver des couleurs, selon bon nombre d'analystes. En effet, le métal jaune est considéré comme une protection contre l'inflation, et celle-ci pourrait s'accélérer à partir de l'année prochaine. En outre, tant que les taux d'intérêt réels (corrigés du taux d'inflation) restent bas, l'or restera attractif.

Ainsi, à la fin des années 1970, dans un contexte de forte inflation et avec des taux d'intérêts supérieurs à 8%, l'or avait connu l'une de ses plus fortes hausses historiques. Puis l'or a atteint son record historique en termes réels (corrigé de l'inflation) en 1980, quand l'inflation avait atteint 14% aux Etats-Unis.

©2016-2017,

Or : la hausse des taux et du dollar aura-t-elle raison du rebond ?

Partenaires de Boursier.com