Cotation du 24/07/2021 à 00h00 Pétrole Brent +0,42% 74,100$
  • LCO - XC0009677409

Le baril de pétrole grimpe encore !

Le baril de pétrole grimpe encore !

Si ce début de semaine s'annonce quelque peu agité sur les places boursières européennes, les cours du brut poursuivent pour leur part leur marche en...

Le baril de pétrole grimpe encore !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Si ce début de semaine s'annonce quelque peu agité sur les places boursières européennes, les cours du brut poursuivent pour leur part leur marche en avant. Le baril de WTI échéance juillet gagne 0,4% à 72 dollars sur le Nymex alors que le baril de Brent de la mer du Nord (contrat d'août) progresse de 0,3% à 73,3$. L'or noir, qui vient d'aligner quatre semaines de hausse, est soutenu par les espoirs d'une forte demande pendant la saison estivale mais également par l'absence d'accord entre l'Iran et les grandes puissances mondiales en vue de relancer l'accord sur le nucléaire iranien.

Comme le souligne 'Bloomberg', c'est la troisième fois depuis le début des pourparlers en avril que les négociateurs n'ont pas respecté les délais qu'ils s'étaient imposés pour relancer l'accord. Une relance de ce dernier conduirait probablement à l'assouplissement des sanctions américaines vis-à-vis de Téhéran et à une augmentation des exportations de brut iranien. L'élection d'un religieux conservateur, Ebrahim Raisi, à la présidence de l'Iran pourrait toutefois compliquer les futures négociations. M. Raisi est soumis aux sanctions américaines et Téhéran insiste sur le fait qu'elles doivent être levées dans le cadre d'un accord visant à relancer le pacte.

"Le marché se rallie rapidement à l'idée que, compte tenu de la forte reprise de la demande au cours de l'été dans l'hémisphère nord, une offre supplémentaire sera nécessaire", a déclaré à l'agence Daniel Hynes, stratège principal pour les matières premières chez Australia and New Zealand Banking Group. "Comme l'OPEP reste prudente et qu'il y a peu de chances que le pétrole iranien arrive bientôt sur le marché, ce dernier semble devoir rester assez tendu au cours des prochains mois".

©2021